Publicité

Boutons, rougeurs : comment savoir si c’est de l’acné ou de la rosacée ? Une dermatologue répond

Selon la Société Française de Dermatologie, un tiers des Français est touché par les maladies de peau. Mais difficile de faire la différence entre certaines d’entre elles : la dermatologue qui porte le pseudonyme Dermguru sur le réseau social TikTok donne toutes les informations nécessaires pour distinguer l’acné de la rosacée. En effet, ces deux pathologies peuvent parfois être confondues : la première est due à une inflammation des glandes sébacées caractérisée par des boutons, tandis que la seconde est une maladie qui touche les petits vaisseaux sanguins du visage avec des rougeurs, de la couperose ou des lésions cutanées.

"La rosacée peut ressembler à de l’acné et régulièrement des patients viennent à la clinique en pensant avoir de l’acné, mais en réalité, ils ont de la rosacée". Selon la spécialiste, la rosacée peut se manifester par des lésions acnéiques, "mais la localisation va être différente" poursuit-elle, notamment "plutôt au milieu des joues, le nez, le menton et les personnes qui ont de la rosacée vont remarquer qu’ils rougissent très facilement". Elle ajoute : "vous pouvez aussi remarquer des petits vaisseaux sanguins sur la peau [...] les paupières et les yeux peuvent être également rouges et irritées".

Dermguru énumère les symptômes de l'acné qui est "localisée différemment, généralement le long de la mâchoire, le cou, la zone T, le front, et les joues. Il peut y avoir des points noirs, des points blancs aussi appelés comédons que l’on n’a pas en ayant de la rosacée", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite