Bridge dentaire : pose, durée de vie, prix, remboursement

Istock

“Un bridge est une prothèse fixe qui va rester en bouche. Il s’agit d’un ensemble de couronnes permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes”, explique le chirurgien-dentiste. La couronne désigne quant à elle une prothèse fixe unitaire, sur une seule dent.

On l’appelle “bridge”, pont en anglais, car cette prothèse va justement réaliser un pont au-dessus de la ou des dents manquantes. “Au moins deux dents piliers sont nécessaires pour supporter cet ensemble de couronnes”, ajoute le Dr Kévin. Des dents adjacentes qu’il va falloir tailler pour qu’elles puissent supporter l’ensemble du bridge.

Prenons par exemple le cas d’une personne dont une prémolaire est manquante. Le dentiste taille la première prémolaire et la molaire. Entre les deux, se trouve le trou de la dent absente. Puis il pose une couronne sur la première prémolaire qui va se lier à la couronne de la deuxième prémolaire. Les couronnes sont ainsi reliées entre elles, formant un bridge. Si on parle souvent du bridge pour les molaires, il peut en réalité être posé sur n’importe quelle dent.

L’indication du bridge est évidemment de combler le vide laissé par une dent manquante. Mais pas à n’importe quel prix. “Je propose le bridge lorsque les deux dents piliers sont abimées ou dévitalisées. Je ne taille pas une dent saine.”, explique le Dr Kévin. “J’en réalise très peu car je ne trouve pas que ce soit la meilleure solution”, ajoute-t-il. Le bridge peut servir à remplacer plus d’un dent mais il faut alors respecter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite