Et si on brunchait vegan ce week-end ?

Objectif du week-end : un brunch vegan, complet et gourmand. Disons-le franchement, le dimanche est officiellement devenu le jour du brunch. Et si vous voulez notre avis, cela n’a absolument rien d’étonnant. Il permet de faire la grasse matinée tout en combinant le petit-déjeuner et le déjeuner en un seul repas. Un plaisir absolu quand on fait partie de la famille des lève-tard. Mais quand on est vegan, l’exercice peut parfois se compliquer, à cause du manque d’inspiration. Il est vrai que la plupart des recettes de brunch, dont les pancakes et bagels au saumon, ne sont pas du tout adaptées au régime végétalien. Alors, pour éviter de bricoler une salade de fruits et des tartines de confiture à la va-vite, mieux vaut s’y préparer à l’avance. Comment préparer un brunch vegan complet ?Des fruits et légumes de saison En jus, salades, ou garniture, un bon brunch doit comporter des fruits et des légumes de saison. Il n’y a rien de mieux pour obtenir une bonne dose d’antioxydants, de fibres et minéraux. En hiver, on mise ainsi sur les épinards, pommes, poires, patate douce, etc. En été, on préfère les fruits rouges, la pêche, le melon, la pastèque… Côté salé, les légumes peuvent composer une salade, garnir un sandwich ou un cake végétalien. On n’hésite pas à les sublimer avec des épices, marinades, vinaigrettes et à les accompagner du fameux « fauxmage ». Côté sucré, on glisse des fruits dans toutes nos recettes préférées : porridge, tarte, gaufres… Plus simplement, on les fait simplement rôtir au four, avec des noix et du sirop d’érable. Efficace et gourmand.Des céréalesComme le petit-déjeuner, le brunch reste une source importante de nutriments, et vous permet de faire le plein d’énergie. Alors, même si votre seul programme de la journée est de chiller en regardant la réunion des 20 ans d’Harry Potter, pas question de faire l’impasse sur les céréales. Pour bénéficier d’un apport suffisant en glucides, qui sont le carburant du corps humain, il n’y a pas mieux. On pense ainsi à mettre l’avoine, le quinoa, le riz, le blé au menu, qu’ils soient entiers ou sous forme de farine. Vous pouvez, en effet, réaliser de délicieux pancakes vegan à la farine d’épeautre, ou servir une courge farcie au riz et aux légumes. Bien évidemment, privilégiez les céréales complètes si vous le pouvez. Par rapport à leurs versions raffinées, elles contiennent davantage de fibres, ce qui les rend plus digestes et rassasiantes. Des protéines Lorsque l’on arrête de consommer des produits d’origine animale, la question de trouver des sources de protéines alternatives se pose rapidement. Pour cause, elles sont essentielles au bon fonctionnement du corps humain. Il faut donc toujours veiller à en avoir au menu.Pour les obtenir, on regarde du côté des légumineuses, des dérivés de soja (tofu, tempeh, protéines texturées…), et du seitan. Riches en protéines végétales, ils ne sont pas difficiles à cuisiner et pourraient même vous surprendre. Pour remplacer les œufs brouillés, incontournable dans un brunch, saviez-vous que vous pouvez cuisiner du tofu brouillé ? On vous garantit que la ressemblance est frappante. Quant aux pois chiches, lentilles et haricots, ils peuvent être préparés en soupes ou salades avec des légumes. Leur farine, notamment la farine de pois chiches, s’utilisent aussi dans des pâtes à gâteaux ou à muffins.Vous avez maintenant toutes les clés pour préparer un brunch vegan savoureux et équilibré. À vos fourneaux !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles