"C'était un hôpital dans sa maison" : pourquoi Céline Dion a été "soulagée" lorsque son mari René est mort

Denis Guignebourg / Bestimage

"Maintenant, c'est simple : c'est moi le boss. Je ne joue pas au boss, c'est moi le boss". Ces mots de Céline Dion ont étonné ses fans. Le 23 août 2017, un peu plus d'un an après la mort de René Angélil, la chanteuse se disait plus "libre" dans une vidéo publiée par Radio Canada. Le 14 janvier 2016 pourtant, la Québécoise a dit adieu à l'homme de sa vie, son mari, son manager, le père de ses trois enfants, qui a tant compté dans sa vie personnelle comme professionnelle. Après des mois de lutte contre un cancer, René Angélil s'est éteint à l'âge de 73 ans dans la maison du couple située à Las Vegas. "Il faut quand même comprendre que depuis des mois, René n'était plus qu'une idée d'être humain, a expliqué la biographe de Céline Dion, Élisabeth Reynaud, dans les colonnes de Gala samedi 14 janvier 2023. Céline le nourrissait par un drain qui était à l'intérieur de son abdomen, c'est elle-même qui l'a déclaré." Selon l'autrice de Céline Dion, icône et femme de cœur (ed. Larousse), Céline Dion a "bien sûr" été soulagée lorsque son mari a rendu son dernier souffle. "Elle a vécu dans cette atmosphère d'hôpital, chez elle, avec tout ce que ça suppose de produits de toutes sortes, d'odeurs de médicaments, avec des infirmières, des médecins...", décrit-elle auprès de nos confrères.

"C'était un hôpital dans sa maison", résume Élisabeth Reynaud. Dans les colonnes du Parisien le 18 novembre 2019, Céline Dion évoquait avec beaucoup de pudeur sa vie depuis le départ de son mari. "René ne partira (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite