C’est mon histoire : « Cette révélation a mis fin à dix ans de boulimie »

Jane Roussel
·2 min de lecture

Sophie était une adolescente pleine de joie, qui aimait la vie. Mais le commentaire d’un garçon fait basculer quelque chose en elle, l’entraînant dans les méandres de la boulimie pendant 10 ans. Jusqu’à une nouvelle rencontre, et une révélation, qui lui font reprendre vie.

  

C’est arrivé l’été de mes 18 ans. Ce soir-là, j’avais mangé un repas très gras dont je n’ai même pas le souvenir. Je me sentais lourde, et je me suis dit : « Et si je vomissais ? » Juste pour cette fois. Je suis allée aux toilettes et tout à coup, la désagréable sensation avait disparu. Cette décision, arrivée sans prévenir dans un coin de ma tête, a été le début d’une longue série de dix ans d’escapades aux WC à la fin du repas. 

Je fais 1,71m pour 67 kilos, je n’ai pas de problème en soi, mais juste assez pour n’avoir jamais été très à l’aise avec mon corps. Après de nombreuses années de danse, je suis marquée : musclée, avec une ossature peu fine. Et peu de temps avant ce premier détour par les toilettes, un garçon avec qui je travaille m’a fait une remarque sur mes jambes.

Avec ce nouveau corps, je peux plaire à n’importe qui

En à peine huit mois, je passe à 58 kilos. La balance annonce que j’ai perdu du poids, mais l’image est toujours la même. Ma petite voix intérieure trouve que ce n’est pas assez. Pourtant, à ce stade, je n’ai déjà plus que la peau sur les os. Autour de moi, on se pose quelques questions. Mais quand on est boulimique, on devient la meilleure menteuse de la terre. Je disais : « C’est le stress, ça me bouffe de l’intérieur », et ça suffisait.

Avec mes kilos en moins, je vis ma première grande histoire d’amour. C’est un très beau garçon, que je pensais inaccessible....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi