Publicité

Ça commence aujourd'hui - "Quelle dignité !", "Rien de pire que ce sentiment d'injustice..." : le témoignage de Farid El Haïry, accusé à tort de viol pendant 24 ans, bouleverse les internautes

Dans un numéro de
Dans un numéro de "Ça commence aujourd'hui" diffusé, en direct, ce vendredi 10 mars, Farid El Haïry est longuement revenu sur son "combat pour l'innocence" qu'il a mené pendant 24 ans. (Capture d'écran France 2)

Ce vendredi 10 mars, dans un numéro diffusé en direct sur France 2, Faustine Bollaert et les équipes de "Ça commence aujourd'hui" ont longuement abordé l'histoire de Farid El Haïry, 41 ans, considéré comme le douzième condamné aux assises reconnu comme victime d’erreur judiciaire depuis 1945, après la rétractation de son accusatrice. En décembre dernier, la Cour de révision a en effet pris la décision, rarissime, d'annuler la condamnation pour viol sur mineure prononcée fin 2003 contre lui. Invité de l'émission cet après-midi, Farid El Haïry est revenu sur son histoire et sur sa vie depuis la décision de la Cour de cassation. Un récit très fort qui a bouleversé les internautes.

Une histoire rarissime. Ce vendredi après-midi, dans un numéro de "Ça commence aujourd'hui" diffusé en direct sur France 2, Faustine Bollaert et les équipes de l'émission sont longuement revenus sur l'histoire de Farid El Haïry. Âgé de 41 ans aujourd'hui, Farid El Haïry n'avait que 17 ans quand sa vie a basculé. Le jeune homme avait alors été condamné et emprisonné pour un crime qu'il n'avait pas commis. Présent sur le plateau cet après-midi, le père de famille est venu raconter son histoire insensée aux téléspectateurs ainsi qu'à Natacha Espié, psychologue-clinicienne et psychanalyste et Marc Geiger, avocat, les deux experts du jour présents dans l'émission également. Dès le début du programme, Faustine Bollaert a souhaité prendre des nouvelles de Farid El Haïry : "Ça va, on fait aller" lui répond-il. L'animatrice poursuit : "Est-ce qu'il y a une fois, depuis 24 ans, où vous vous êtes dit "oui, ça va très bien" ?". Après quelques secondes de réflexion, le père de famille lui répond : "Non..." En effet, difficile de répondre par l'affirmative à cette question quand on s'intéresse à l'histoire de cet homme. En 1998, Farid El Haïry avait 17 ans et vivait à Hazebrouck (Nord). Julie D., 15 ans, l'a alors accusé de viol et d'agression sexuelle, entraînant son arrestation puis sa condamnation à cinq ans de prison, dont quatre ans et deux mois avec sursis, ainsi que son inscription au fichier des auteurs d'infractions sexuelles. Ses parents ont également été condamnés à verser 17 000 euros de dommages et intérêts à la plaignante. En octobre 2017, Julie D. a avoué avoir menti et accusé son frère d'inceste répété. La cour de révision a noté que Julie D. n'avait pas osé dénoncer son frère à ses parents et avait mis en cause Farid El Haïry à tort. Les autorités ont finalement informé ce dernier de ce revirement au cours de l'été 2022. Désormais innocenté, son nom est retiré des fichiers de police.

VIDEO - Découvrez la Minute de Faustine Bollaert

"Je vous envoie beaucoup de courage Farid !"

Lors de son passage dans l'émission, Farid El Haïry a refait tout l'historique de cette condamnation à tort et de cette erreur judiciaire. Il a notamment confié avoir mis un certain temps avant de comprendre la gravité de sa situation à l'époque, lorsqu'il a été convoqué pour la première fois par la gendarmerie. L'homme, qui a toujours clamé son innocence, est revenu sur plusieurs moments clés qui ont marqué son histoire dès lors qu'il a appris sa condamnation en 2003. "Ce jour-là, c'est comme si j'étais décédé" a-t-il lancé à l'animatrice. Pour lui, le pire a été de vivre sa première fouille : "Parfois, il y avait cinq fouilles et j'étais nu. J'avais 17 ans, je ne m'étais jamais mis nu devant personne (...) c'est comme si on violait mon intimité". Innocenté 24 ans plus tard, bien que traumatisé, Farid El Haïry a expliqué avoir "appris à encaisser", tout en précisant avoir certaines difficultés à montrer ses sentiments. Son récit a particulièrement touché les internautes.