Publicité

Du cancer à l’insuffisance cardiaque, les aliments ultra-transformés seraient liés à 32 problèmes de santé, voici comment les repérer

Les aliments ultra-transformés ont été associés à 32 effets nocifs sur la santé, notamment les maladies cardiaques, le diabète de type 2, le cancer et les problèmes de santé mentale, selon la plus grande étude jamais menée dans ce domaine. L’occasion de rappeler l’importance de savoir déceler leur présence dans les rayons des supermarchés. Voici comment procéder.

Aliments ultra-transformés : que dit cette nouvelle étude ?

Difficile d’y échapper tant ces derniers sont omniprésents dans les rayons de nos supermarchés : les aliments ultra-transformés (AUT) sont fabriqués par des procédés industriels à partir des denrées précédentes, de produits industriels et d’additifs. Parmi les exemples les plus courants figurent les sodas, céréales du petit déjeuner, biscuits et charcuterie industriels, nuggets ou encore nouilles instantanées. Selon le ministère de la Santé plusieurs de leurs caractéristiques conduisent à penser qu’ils pourraient avoir des effets négatifs sur la santé, comme le suggèrent une vingtaine d’études épidémiologiques publiées à travers le monde. Outre le fait qu’ils soient de moins bonne qualité nutritionnelle (plus de sel, sucre, graisses, moins de fibres, de vitamines, de minéraux), ces derniers peuvent contenir des additifs dont l’impact sur la santé à long terme est encore mal connu. Il en va de même pour la présence de contaminants formés au cours des procédés de transformation de ces aliments ou encore du contact prolongé avec les emballages alimentaires du fait d’une durée généralement longue de conservation qui pourrait également avoir un impact sur la santé.

Voilà qu’une étude de grande envergure publiée dans le British Medical Journal* révèle qu’une exposition plus élevée aux aliments ultra-transformés est associée à un risque...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi