Publicité

Cancer du pancréas : les gastro-entérologues alertent sur la forte hausse des cas

"Troisième cause de mortalité par cancer, le cancer du pancréas pourrait se hisser à la deuxième place d’ici à 2030-2040, en France comme dans le monde" : c'est l'alerte lancée par la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE) sur son site. Depuis quelques années, les chiffres concernant cette maladie ne cessent d'augmenter. Selon l'Institut National du Cancer (INCA), près de 14.100 nouveaux cas ont ainsi été détectés en 2018, ce qui équivaut à une hausse de 2,6% par an pour les hommes et de 3,2% pour les femmes.

"Alors que la mortalité de tous les autres cancers a diminué, celui-ci n’a pas bénéficié des progrès actuels", soulignait d'ailleurs Vinciane Rebours, cheffe du service de pancréatologie de l’hôpital Beaujon (Clichy, Hauts-de-Seine), lors d'une journée dédiée au cancer du pancréas organisée par l'Académie nationale de chirurgie et racontée par nos confrères du Monde. Qu'est-ce qui peut donc bien expliquer une telle progression des cas de cancer du pancréas ?

Comme l'explique la SNFGE, les raisons de la "fréquence accrue" de cette pathologie ne sont pas connues. Cependant, certains facteurs de risques peuvent être pointés du doigt : sur France 3, Damien Mascret, médecin et journaliste, évoquait par exemple le tabagisme, mais également "le surpoids" ou encore "l'obésité". "Il y a aussi des prédispositions génétiques", ajoutait le spécialiste.

Malgré les progrès de la médecine, le pronostic du cancer du pancréas reste relativement sombre. Si Damien Mascret (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite