Publicité

Cancer de la prostate : ce changement dans le mode de vie pourrait réduire les risques de 35%

La prostate est une glande de l’appareil génital masculin, située sous la vessie, en avant du rectum et qui sécrète une partie du liquide composant le sperme. Le cancer de la prostate se développe à partir de cellules de la prostate qui se transforment et se multiplient de façon anarchique, jusqu'à former une tumeur maligne. Il s'agit du cancer le plus fréquent chez l’homme, selon le site de l’Assurance Maladie. 71.000 cas environ par an sont diagnostiqués, à l’origine d’un peu moins de 9.000 décès annuels, d’après le Vidal.fr.

Le risque de cancer de la prostate augmente avec l’âge. Il est rare avant 50 ans et surtout diagnostiqué autour de 70 ans. Au-delà de l’âge, il existe d’autres facteurs de risques comme des prédispositions génétiques ou ethniques, mais aussi des facteurs environnementaux comme une mauvaise alimentation ou l’obésité, mais les recherches scientifiques sur le sujet restent encore peu nombreuses. Néanmoins, de simples modifications des habitudes de vie pourraient réduire le risque de souffrir d’un cancer de la prostate, selon des scientifiques.

C’est ce qu’a observé une étude suédoise publiée le 30 janvier 2024 dans le British Journal of Sport Medicine. Son but ? Déterminer l’impact de l’amélioration de la condition cardiorespiratoire au fil du temps sur les risques de cancer de la prostate. Pour cela, les chercheurs ont analysé les données sur l’activité physique, le mode de vie, la santé perçue, la mesure de la masse corporelle et de la taille, ainsi que les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite