Cancer du rein : un nouveau médicament pour rendre "la maladie curable"

Depuis près de quinze ans, le Dr Gilles Pagès, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), et son équipe tentent d'optimiser le traitement du cancer du rein, qui représente environ 3 % des cancers diagnostiqués chaque année en France, d'après l'Institut national du cancer (source 1).

"Avant 2008, l’espérance de vie d’un patient était de trois mois. Petit à petit, on a réussi à atteindre une moyenne de trois ans. On a gagné des années et de la qualité de vie", indique le chercheur à nos collègues de 20 minutes (source 2). Il reçoit, ce vendredi, le prix du fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, afin de poursuivre le développement d'un nouveau médicament permettant de renforcer l'arsenal thérapeutique et de "guérir", tant bien que mal, le cancer du rein.

Le cancer du rein, un cancer difficile à soigner

Plusieurs traitements sont actuellement disponibles, sans compter l'immunothérapie. "Il faut savoir que le cancer du rein est le cancer où il y a eu le plus de médicaments développés ces dernières années : en quinze ans, il y a eu quasiment un traitement approuvé par an pour cette maladie, relève le Dr Pagès. Et de poursuivre : "en réalité, il y a autant de tumeurs qu’il y a de patients".

Pour cause ? La maladie est associée à de très nombreuses mutations. "Par exemple, la protéine VEGF, utilise l’hypoxie pour se développer....

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles