Cancer du sein : ces aliments pourraient diminuer les risques

Comment se protéger du cancer du sein ? Si certains facteurs de risque, comme les facteurs génétiques, ne sont pas modifiables, notre alimentation semble être une cause sur laquelle nous pouvons agir. Et selon des chercheurs chinois travaillant en collaboration avec la Société Nord-Américaine de la Ménopause (NAMS), une alimentation riche en acide gras de type oméga-3 pourrait diminuer le risque de développer ce cancer. Ils publient leur étude le 26 juillet dans le journal scientifique Menopause.

Pour cette étude, les chercheurs ont récolté les données de santé de 1 589 femmes atteintes d’un cancer du sein et de 1 621 femmes du même âge ne souffrant pas de cancer. Ils ont ensuite demandé à toutes ces participantes de remplir un questionnaire sur leur alimentation.

Résultat : une consommation régulière d’aliments riches en oméga-3 était associée à un risque plus faible de cancer du sein, en particulier chez les femmes en surpoids et chez les femmes en préménopause.Et si les précédentes études semblaient mitigées sur un lien entre oméga-3 et risque de cancer du sein, c’est peut-être parce qu’elles s’intéressaient à des femmes déjà ménopausées, avancent les auteurs qui insistent sur l’importance d’une telle alimentation avant même l'arrivée de la ménopause.

De quels aliments s’agit-il ? Les meilleures sources d’acides gras oméga-3 sont les poissons gras (sardine, maquereau, hareng, anchois, saumon…), l’huile de foie de morue, les fruits de mer (huîtres, moules, crevettes, crabe…), (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles