Publicité

Cancer du sein : après le diagnostic, comment faire face à l’anxiété ? Les conseils d'une psychologue

"Même si l’annonce de diagnostic de cancer du sein arrive après un parcours pendant lequel la femme se doute qu’il y a quelque chose d’anormal‚ l’annonce du diagnostic est souvent très déstabilisante émotionnellement", indique Léonor Fasse. En plus de la peur de ne pas guérir‚ un tel diagnostic suscite aussi des inquiétudes quant aux effets secondaires des traitements très présents dans la représentation populaire‚ notamment le risque de perdre ses cheveux et la grande fatigue.

"Pour certaines patientes‚ ce diagnostic de cancer du sein renvoie aussi à une histoire familiale de maladie‚ de traitements anti-cancéreux difficiles", souligne la psycho-oncologue (psychologue spécialisée dans l’accompagnement des patients atteints de cancer). Elle ajoute que "des préoccupations sur le retentissement de la maladie sur la vie professionnelle‚ familiale‚ sociale arrivent très vite dans une anticipation qui galope un peu".

"L’angoisse face à l’annonce d’un cancer du sein est normale. Il faut différencier une angoisse dite adaptée qui n’est pas envahissante au point d’empêcher de vivre, d’une émotion qui nous déborde et qui nous gâche la vie voire qui peut empêcher d’être bien avec ses proches", informe Léonor Fasse.

Lorsque l’angoisse n’est pas débordante‚ la psycho explique que les femmes peuvent mettre en œuvre des stratégies seules. "Elles peuvent réfléchir à ce qui leur fait du bien en général, ce qui les a aidées par le passé lorsqu’elles faisaient face à des difficultés : pratiquer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite