Candidose buccale : causes, symptômes, contagion, traitement

Istock/Tatiana Andrianova

Parfois douloureuse ou invalidante, la candidose buccale est une infection bénigne des muqueuses. Occasionnée par un champignon, cette affection est assez fréquente, surtout chez les bébés. Ses symptômes caractéristiques permettent de diagnostiquer facilement cette mycose qui se soignera en quelques jours à l’aide d’un traitement adapté.

Plusieurs agents pathogènes tels que virus et bactéries vivent dans l’organisme, parmi lesquels les champignons. La candidose buccale est une infection causée par le candida albicans. Celui-ci est naturellement présent dans la flore microbienne de la bouche, des parois intestinales et/ou de la peau. Toutefois, il arrive que certains facteurs extérieurs provoquent sa prolifération. Ce phénomène entraine alors une infection fongique ou une mycose.

La candidose buccale peut toucher n’importe qui. Cependant, les personnes vulnérables ou ayant un système immunitaire affaibli sont plus enclines à développer une mycose buccale. Par conséquent, les bébés et les personnes âgées sont souvent impactés par ce type de pathologies. En effet, chez les tout-petits, le manque de maturité du système immunitaire favorise l’émergence d’infections. Les personnes âgées, quant à elles, cumulent de nombreux facteurs avantageant la candidose buccale, tels que la prise de certains médicaments ou une sécheresse de la bouche. D’autre part, les adultes immunodéprimés ou atteints de certaines maladies systémiques développent plus facilement une mycose de la bouche. Chez les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite