Cannes 2022 : Sandrine Kiberlain se confie sur la première montée des marches de sa fille, Suzanne Lindon

Ce dimanche 22 mai, Suzanne Lindon a monté les marches du Festival de Cannes pour le film « Les Amandiers ».

Sandrine Kiberlain a envoûté la Croisette ce samedi 21 mai face à Carla Bruni sur le tapis rouge. L’actrice présente le film « Chronique d’une liaison passagère » d'Emmanuel Mouret, lors de cette 75e édition du Festival de Cannes. Radieuse lors du photocall où elle a posé devant les photographes avec son partenaire à l’écran Vincent Macaigne, elle a de nouveau fait sensation sur les célèbres marches du grand théâtre Lumière ce dimanche 22 mai aux côtés de Jean Dujardin pour le film « Novembre » de Cédric Jimenez. Mais plus tôt dans la soirée, c’est sa fille Suzanne Lindon qui a émerveillé la cité cannoise. Vêtue d’une élégante robe noire signée Celine, l’actrice de 22 ans présentait ce dimanche le film « Les Amandiers » de Valerie Bruni-Tedeschi. Le long-métrage qui fait partie des films en compétition de la sélection officielle, suit une bande de jeunes dans les années 80. À vingt ans, tous se destinent à une carrière de comédiens dans l’école du théâtre des Amandiers de Nanterre. L’intrigue retrace leurs joies, leur passion acharnée, mais aussi leurs désillusions. Suzanne Lindon y donne la réplique à Louis Garrel, Nadia Tereszkiewicz ou encore Eva Danino.

À lire aussi >> « Seize Printemps » de Suzanne Lindon : « j'avais envie de me sentir légitime et il fallait que je le fasse à ma manière »

« Si vous m’en parlez, je peux pleurer »

La jeune femme à la fois comédienne et réalisatrice a sorti son...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles