#Cannes : c'est quoi ce geste de Judith Godrèche qui a retourné la Croisette ?

#Cannes : c'est quoi ce geste de Judith Godrèche qui a retourné la Croisette ?
Noé Boon et sa mère Judith Godrèche - Montée des marches du film
#Cannes : c'est quoi ce geste de Judith Godrèche qui a retourné la Croisette ? Noé Boon et sa mère Judith Godrèche - Montée des marches du film " Furiosa : A Mad Max Saga " lors du 77ème Festival International du Film de Cannes, au Palais des Festivals à Cannes. Le 15 mai 2024 © Jacovides-Moreau / Bestimage - BestImage, JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Même quand Judith Godrèche ne parle pas, son attitude est éloquente. Elle l'a démontrée sur le tapis de rouge de Cannes avec un simple geste, qui vaut mille mots.

Comment libérer la parole, mais sans ouvrir la bouche ? En adoptant le geste de Judith Godrèche, largement relayé, qui est venu bousculer cette 77e édition du Festival de Cannes. A savoir : les deux mains croisées, et simplement posées sur la bouche. Un signe hérité des manifestations féministes.

Et qui n'est pas déployé dans n'importe quel contexte. En plein mouvement #MeTooCinema, Judith Godrèche vient présenter son court-métrage, au titre tout aussi évocateur : Moi aussi. Une oeuvre intime et politique projetée dans le cadre de la cérémonie d'ouverture de la compétition "Un Certain regard". C'est pour cette raison que la comédienne et cinéaste est venue monter les marches le 15 mai.

Et qu'elle, et son équipe, se sont à l'unisson pris la main, avant de la poser sur la bouche. Ou comment associer soutien aux victimes de violences sexistes et sexuelles, et dénonciation de l'impunité des agresseurs...

"Les femmes sont en larmes et crient : merci !"

Et cela n'a pas manqué de faire réagir ! Sur place, le journaliste Paul Larrouturou constate que Judith Godrèche est "acclamée par des femmes, en larmes, qui lui crient : merci !". Des clameurs qui font écho aux hourras et applaudissements décochés par les très nombreuses manifestantes lors de la Marche du 8 mars. Ce à quoi la principale concernée avait réagi : "Merci. J'espère être à la hauteur de tant de générosité".

Pour le journaliste, bien plus qu'un symbole...

Lire la suite


À lire aussi

Ce film d'horreur hyper féministe avec Demi Moore pourrait remporter la Palme d'Or !
Afrique du Sud: Jacob Zuma, le sulfureux ex-président devenu inéligible
Erno Rubik, 50 ans dans l'ombre du célèbre cube