A Cannes, Zaho de Sagazan reprend David Bowie et bouleverse Greta Gerwig

A Cannes, Zaho de Sagazan reprend David Bowie et bouleverse Greta Gerwig
Zaho de Sagazan, Nadine Labaki, Greta Gerwig, Omar Sy - Cérémonie d'ouverture du 77ème Festival International du Film de Cannes, au Palais des Festivals à Cannes. Le 14 mai 2024. © Borde-Jacovides-Moreau / Bestimage  - BestImage, JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE
A Cannes, Zaho de Sagazan reprend David Bowie et bouleverse Greta Gerwig Zaho de Sagazan, Nadine Labaki, Greta Gerwig, Omar Sy - Cérémonie d'ouverture du 77ème Festival International du Film de Cannes, au Palais des Festivals à Cannes. Le 14 mai 2024. © Borde-Jacovides-Moreau / Bestimage - BestImage, JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Un geste musical, et sororal ! Lors d'une cérémonie cannoise particulièrement féministe, la grande Zaho de Sagazan a interprété sous le regard ému de Greta Gerwig, l'une des cinéastes qui comptent le plus à Hollywood aujourd'hui, un tube de David Bowie...

Elle avait les larmes aux yeux, Greta Gerwig, en découvrant la présence électrisante de Zaho de Sagazan. En pleine ouverture ce mardi 14 mai de la 77e édition du Festival de Cannes, la réalisatrice du mégasuccès Barbie et présidente de cette saison cannoise n'a pas caché son émotion face à l'interprète de "La symphonie des éclairs". Celle-ci est venue proposer une reprise d'une chanson de David Bowie : "Modern Love".

Un geste musical... Et sororal. Car "Modern Love", c'est la chanson qui recouvre l'une des plus emblématiques séquences du long-métrage de Noah Baumbach (compère de Wes Anderson notamment), Frances Ha, où figure Greta Gerwig, dans la peau de ladite Frances - jeune new yorkaise dont le rêve est de devenir une grande danseuse moderne. Séquence qui fait-elle même référence à un grand film français, celui de Leos Carax, avec Denis Lavant et Juliette Binoche : Mauvais Sang. Juliette Binoche, qui elle aussi était présente lors de cette Ouverture. Un bel hommage tout en matrimoine donc...

Un clin d'oeil sororal à un grand film féministe !

On se repasse en boucle cette reprise qui dévoile une nouvelle fois la propension de Zaho de Sagazan à nous faire vibrer sur scène. La rencontre entre l'atemporalité de Bowie et la sensibilité de la chanteuse, un mariage que l'on osait pas imaginer, et pourtant... Zaho de Sagazan n'en est pas à sa première reprise, puisqu'elle a pour habitude de chantonner, à sa sauce, le "99...

Lire la suite


À lire aussi

Un footballeur américain fait polémique avec des propos misogynes et anti-LGBT+
Francis Ford Coppola de retour à Cannes avec son testament "Megalopolis"
LGBTphobie: forte hausse des cas en 2023, climat très "préoccupant" selon les associations