Publicité

Caroline receveur, méconnaissable : elle dit adieu à son blond platine pour une coloration loin de passer inaperçue

C’était le 25 juillet dernier. Ce jour particulier où Caroline Receveur a annoncé à ses abonnés souffrir d’un cancer du sein agressif, détecté à un stade précoce. Celle qu’on a l’habitude de voir souriante et pleine d’énergie nous montre à travers ses réseaux sociaux la réalité de son quotidien. Un combat difficile qu’elle tente de surmonter malgré elle, avec le soutien de ses proches, de sa communauté et surtout de son mari Hugo Philip. Mais malgré son traitement et ses séances de chimiothérapies, l’influenceuse ne se laisse pas abattre. Et pour se consoler, elle n’hésite pas à arborer de nouveaux looks capillaires. En janvier dernier, Caroline Receveur avait posté des photos de son shooting où elle apparaît avec des cheveux courts teintés d’un blond platine. « 8 mois sans shooter, sans savoir comment je me sentirai à nouveau devant l’objectif, sans savoir comment j’allais apprivoiser ce nouveau look et… j’ai adoré ! », avait-elle écrit sous sa publication Instagram.

Caroline Receveur se teint les cheveux en rose poudré

Et ce jeudi 7 mars, la jeune maman de 36 ans a de nouveau changé de tête. Cette fois-ci, elle a troqué son blond platine pour une coloration loin de passer inaperçue… Sur sa story Instagram, la star des réseaux sociaux a dévoilé ses cheveux teintés d’un rose poudré tout simplement sublime. Un choix osé et original qui lui va à ravir. Et qui n’a pas manqué d’amuser son mari et son (...)

Lire la suite sur Grazia

Ventre plat : Une nutritionniste révèle la boisson qu’il faut à tout prix éviter de consommer au petit déjeuner
« Ce n’est pas tabou » : Demi Lovato totalement transparente, elle confie avoir recours aux injections au visage
Un parfum qui tient 30 heures ? C'est la promesse folle de cette nouvelle marque
Katy Perry, sensationnelle : en string apparent et en corset sexy rouge, elle laisse entrevoir un bout de son fessier
Est-ce bon de mettre du lait dans son café ? Des spécialistes répondent