EN IMAGES - Cate Blanchett fête ses 52 ans : focus sur sa vie sentimentale

·9 min de lecture
(Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)
(Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

Cate Blanchett et son époux Andrew Upton n’ont pas eu le coup de foudre, loin de là. Ce qui ne les empêche pas de former un couple toujours aussi soudé après 24 ans de mariage. Parents de quatre enfants, les époux peuvent même se targuer d’avoir été de proches collaborateurs pendant plusieurs années, malgré des premières impressions sévères. À l’occasion du 52e anniversaire de la star d’Elizabeth, Blue Jasmine et Carol ce vendredi 14 mai, retour sur sa vie sentimentale et de famille, sa priorité.

"Je le trouvais arrogant, il me jugeait hautaine"

Cate Blanchett et Andrew Upton tombent sous le charme l’un de l’autre en 1997, au cours d’un tournoi de poker, alors qu’ils se connaissent depuis plusieurs années. Avant ce "duel de bluff", la comédienne et l’écrivain ne se jugent pas de manière extrêmement flatteuse. "Je le trouvais arrogant, il me jugeait hautaine", confie l’actrice à Paris Match en mai 2018, citée par Closer. Si le coup de foudre n’a pas lieu, ces opinions hâtives n’empêchent pas les deux artistes de tomber amoureux et de devenir pas la suite de proches collaborateurs, ainsi que des parents comblés.

Une demande très rapide

De passage dans le talk-show d’Ellen DeGeneres en 2015, Cate Blanchett se confie non sans humour sur la demande en mariage très rapide d’Andrew Upton. "Il s’est tourné vers moi - nous étions au lit, comme on l’est généralement après trois jours de relation - et il a dit 'Cate'", se souvient-elle auprès de l’animatrice. Elle poursuit : "Je me suis dit : 'Merde. Il va me demander de l’épouser et je vais devoir dire oui'. Et puis il a dit : 'J’ai faim. Tu veux qu’on aille manger quelque chose ?'" La comédienne révèle ensuite que l’écrivain lui a fait sa demande "après environ 21 jours", et qu’elle a répondu par l’affirmative.

VIDÉO : Zoom sur l'actrice Cate Blanchett :

"Se marier, c’est de la folie"

L’actrice et le dramaturge se disent "oui" le 29 décembre 1997 dans le parc national des Blue Mountains, en Australie. "Je pense que le mariage est une question de timing, déclare Cate Blanchett dix ans plus tard au magazine Marie Claire, citée par People. Se marier, c’est de la folie ; je veux dire, c’est un risque. Qui sait si vous allez être ensemble pour toujours ? Mais vous vous dites tous les deux : 'Nous allons saisir cette chance'." Toujours uni 24 ans plus tard, le couple ne s’est visiblement pas trompé.

(Photo by David M. Benett/Dave Benett/Getty Images for Harper's Bazaar)
(Photo by David M. Benett/Dave Benett/Getty Images for Harper's Bazaar)

Si c’était à refaire…

L’année de son mariage, Cate Blanchett n’est pas la star que l’on connaît aujourd’hui. Et comme bon nombre de comédiens débutants, les finances ne sont à l’époque pas toujours au beau fixe. Raison pour laquelle Andrew Upton et elle doivent se priver au cours de leur cérémonie. "Le seul moment de ma vie que je pourrais revivre est mon mariage parce que nous n’avons pris aucune photo. Nous n’avions pas d’argent à l’époque et nous ne pouvions pas nous permettre de payer un photographe", raconte-t-elle à la première de L’Étrange histoire de Benjamin Button organisée à Los Angeles en 2008, citée par Fox News.

(Photo by Wendell Teodoro/WireImage via Getty Images)
(Photo by Wendell Teodoro/WireImage via Getty Images)

"Je me sens extrêmement chanceuse"

En 2016, dans le mélodrame Carol de Todd Haynes, Cate Blanchett incarne une femme peu heureuse dans son mariage. Son personnage tombe éperdument amoureux d’une jeune vendeuse interprétée par Rooney Mara et les deux héroïnes subissent les jugements dans le New York guindé des années 50. Interrogée par Closer au cours de la promotion du film, la comédienne en profite pour se confier sur sa relation avec son époux Andrew Upton. "Je me sens extrêmement chanceuse d'avoir rencontré l'âme sœur, déclare la star. Je suis d'autant plus heureuse que j'ai croisé mon mari au bon moment. Nous avons une belle relation et nous essayons de respecter les envies et les intérêts de l'un et de l'autre."

L’humour indispensable à l’amour

Cate Blanchett explique être "complémentaire" avec son époux au cours de son interview pour Closer. Questionnée sur "le secret de la longévité de [leur] relation", l’actrice répond qu’il n’y a tout d’abord "aucune rivalité" entre eux. "Ce qui fait la force de notre couple, c'est le respect mutuel et surtout la tendresse, ajoute-t-elle avant d’évoquer l’une des principales qualités d’Andrew Upton. Mon mari me fait tout le temps rire ! Et c'est d'ailleurs pour ça que je tombe encore régulièrement amoureuse de lui !"

VIDÉO : Cate Blanchett donne ses conseils pour les jeunes :

Époux et collègues

Cate Blanchett et Andrew Upton ont dirigé ensemble la Sidney Theatre Company pendant six ans, entre 2008 et 2013. Le couple a également produit le drame Little Fish, sorti en 2005 et porté par l’actrice. À propos du fait de travailler ensemble, le dramaturge assure au New York Timesen 2012 : "Ça marche pour nous, mais ça ne fonctionne pas forcément pour tout le monde".

(Photo by Brendon Thorne/Getty Images)
(Photo by Brendon Thorne/Getty Images)

Un retour aux sources bénéfique

Interrogée par ELLE en 2016, Cate Blanchett assure que "diriger une compagnie théâtrale [avec Andrew Upton] était une idée folle". "Ni mon mari ni moi n’avions d’expérience en la matière", ajoute-t-elle. Une prise de risque qui leur a fait "beaucoup de bien". "Notre retour en Australie s’est avéré bénéfique pour les enfants, c’était l’occasion idéale de renouer avec leurs racines pendant six ans. Et, pour nous, quelle expérience enrichissante ! […] Je ne regrette rien. Et, aujourd’hui, je suis très heureuse d’être de retour à Londres", confie l’actrice.

(Photo by PhotoNews International Inc./FilmMagic via Getty Images)
(Photo by PhotoNews International Inc./FilmMagic via Getty Images)

"Avoir des enfants est une vraie drogue"

En 2001, Cate Blanchett donne naissance son premier fils, prénommé Dashiell John. Deux autres garçons viennent ensuite agrandir la famille : Roman Robert en 2004 et Ignatius Martin en 2008. Après la naissance de ce dernier, l’actrice assure dans les colonnes de Gala: "Avoir des enfants est une vraie drogue. J'ai réalisé à quel point j'étais capable de donner de l'amour. Devenir parent est une aventure, un privilège, même si on ne dort plus beaucoup !"`

Un projet important

Cate Blanchett et Andrew Upton adoptent une fille prénommée Edith en 2015. Un an plus tard, l’actrice explique à Closer qu’ils n’ont "pas pris cette décision sur un coup de tête". "Depuis le début de notre histoire, nous avons toujours évoqué la possibilité d'adopter un jour, précise-t-elle. Et puis, nous avons eu des enfants. Le temps a passé, et nous étions enfin prêts à entamer une procédure d'adoption. Mener à terme ce projet, qui s'est révélé compliqué et délicat, était important pour nous."

"On n’arrive à rien sans effort"

Comme elle l’explique à Madame Figaro en mai 2018, Cate Blanchett est consciente que "le risque, quand on est une star de cinéma, c’est d’exposer ses enfants à un monde irréel, obsédé par la célébrité, où on applaudit sans rien avoir compris de ce qui se cache derrière la création et qui est la source de tout". La comédienne et son mari Andrew Upton s’efforcent donc de ne pas leur montrer seulement "le résultat final, le côté glamour" de leurs métiers. "Ils ont vu aussi le dur travail qui est derrière tout cela. Mon travail de maman consiste à leur montrer qu’on n’arrive à rien sans effort", précise-t-elle.

"J’aurais peur pour eux"

Lors d’un entretien pour le magazine ELLE en 2016, Cate Blanchett confie que sa mère était "inquiète" lorsqu’elle a tenté sa chance en tant qu’actrice. Des angoisses qu’elle comprend totalement depuis qu’elle est devenue maman. "Je pense que j’aurais agi exactement comme elle, assure-t-elle. Si un jour mes enfants me disaient qu’ils veulent faire du cinéma, je n’en mènerais sans doute pas large." La comédienne craint notamment que ses quatre enfants souffrent de la comparaison avec son travail et celui de son mari Andrew Upton. "La pression du succès de leurs parents serait évidemment lourde sur leurs épaules et pas évidente à gérer. Alors, oui, j’aurais peur pour eux", ajoute-t-elle.

Incompréhension

En mai 2015, un journaliste de Variety écrit que Cate Blanchett a eu de "nombreuses" liaisons avec des femmes. Dans la foulée, lors de la conférence de presse du film Carol au Festival de Cannes, l’actrice tient à rectifier ces propos. "Dans mon souvenir, il m'a été demandé 'Avez-vous eu des relations avec des femmes ?' et j'ai dit 'oui, souvent. Si vous voulez dire des relations sexuelles avec des femmes, la réponse est non'. Mais cela n'a pas été imprimé", explique-t-elle, citée par Au Féminin. La comédienne ajoute qu’en "2015, la réponse ne devrait pas avoir d’importance", précisant que "l’homosexualité est encore illégale dans 70 pays". "Nous vivons une époque profondément conservatrice", conclut-elle.

Une cause commune

Lors de son entretien accordé à Closer en 2016, Cate Blanchett assure qu’elle a "la chance d’avoir un mari également très impliqué dans la protection de notre planète". "Avec mon époux, nous avons rejoint l'organisation créée par Al Gore, Climate Reality Project, qui nous aide à mieux comprendre les changements climatiques. Maintenant que je suis impliquée et investie, je me sens plus utile. J'ai au moins l'impression d'œuvrer, même modestement, pour vivre dans un environnement plus propre", précise la comédienne à propos de ses engagements.

Le romantisme a disparu ?

Cate Blanchett n’apprécie pas particulièrement ses anniversaires de mariage, en grande partie à cause des cadeaux d’Andrew Upton. "Pour notre premier anniversaire de mariage, mon mari m’a offert un aspirateur, puis un mixeur", explique la star, citée par le Mirror en 2020. Habitué à recevoir des présents plus pratiques que romantiques, la comédienne a préféré renommer l’événement, ajoutant avec humour : "L’or et l’argent, c’était dans le passé, maintenant ce sont les cafetières et les fers à repasser. Le sentiment de se rendre à l’anniversaire de l’or et du diamant est révolu. C’est désormais l’anniversaire du micro-ondes. C’est tellement moins romantique maintenant". Un constat un brin amer, mais cette étonnante tradition et passion pour l’électroménager ne semble pas nuire à leur complicité…

(Photo by Jared Siskin/Patrick McMullan via Getty Images)
(Photo by Jared Siskin/Patrick McMullan via Getty Images)
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles