Céline Sallette sur sa vie de famille compliquée : "À mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus"

French actress Celine Sallette poses for a photograph during the 'Infiniti' photocall as part of the 5th edition of the Cannes International Series Festival (Canneseries) in Cannes, southern France, on April 3 2022. (Photo by Valery HACHE / AFP) (Photo by VALERY HACHE/AFP via Getty Images)
Céline Sallette sur sa vie de famille compliquée : "À mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus" (Photo by VALERY HACHE/AFP via Getty Images)

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite famille. Ce qui peut rendre les tournages parfois compliqués...

"La French", "L'Apollonide" ou "Geronimo" au cinéma, "Les Revenants", "Vernom Subutex" ou plus récemment "La Flamme" sur le petit écran : Céline Sallette est une actrice incontournable qui a le don de se fondre dans ses personnages, quitte à "s'effacer", comme elle l'a elle-même affirmé à plusieurs reprises. Pourtant, la comédienne possède une vie bien à elle : d'abord en couple avec le réalisateur Laurent Laffargue, avec qui elle a eu une petite fille, elle partage désormais la vie de l'architecte Philibert Dechelette. Ensemble, ils ont donné naissance à un petit garçon qui fêtera ses 3 ans le 25 septembre prochain.

Un mari discret mais très présent

De Philibert Dechelette, Céline Sallette ne parle pas beaucoup. L'architecte, installé à Paris, a travaillé sur de nombreux projets à travers toute la France, et n'hésite pas à s'afficher au côté de sa compagne sur les tapis rouges de grands événements, mais ne s'adresse pas à la presse. Son compte Instagram est privé, et le jeune homme est bien décidé à protéger sa vie privée et celle de sa famille. Un choix que la comédienne respecte et partage, puisque ses propres confidences sur sa vie de couple et sa vie de famille sont rares, et généralement rattachées à son travail.

Au sujet de sa fille, aujourd'hui âgée de 12 ans, Céline Sallette avait confié à ELLE avoir été presque obsessive dans sa façon de se comporter : "Après sa naissance, j’ai passé huit mois accrochée à son berceau, je n’avais pas de nounou. Je ne pensais qu’à acheter des gommettes et j’organisais tout dans l’urgence jusqu’au moment où, inévitablement, je me suis retrouvée la tête dans le bocal. C’est un peu mon problème, je vis les choses pleinement, une par une." Petite, elle faisait son maximum pour l'emmener avec elle sur les tournages auxquels elle participait. "Sur le tournage d’Ici-bas, je l’ai embarquée avec moi et j’ai fait venir mes parents. Je partais à 7 h du mat’ et je revenais à 19 h." L'actrice précise : "C’est compliqué pour moi de conjuguer ma vie de comédienne, de maman et de femme. J’ai d’ailleurs mis beaucoup de temps à lâcher ma fille. (...) L’équilibre de la vie d’artiste est difficile à trouver."

Son fils vit mal ses déplacements

Avec son fils, la situation est différente, puisque le petit Joseph est né peu avant l'explosion du Covid-19 à travers le monde. Pour les besoins du tournage de la série "Infiniti" de Canal +, Céline Sallette est notamment partie tourner au Kazakhstan, et confie que ça n'a pas toujours été facile pour elle. "Moi, j’ai été éprouvée par la solitude et le vide sur ce tournage", a-t-elle raconté à Paris Match. "J’ai deux enfants. Quand tu es au Kazakhstan pendant plusieurs semaines et que ton mec et ta fille ne peuvent pas venir te voir à cause du Covid et de la complexité des visas, c’est vertigineux comme séparation. Rien n’est possible dans cet éloignement."

D'ailleurs, son petit garçon, à l'époque âgé de deux ans, n'a pas non plus apprécié cet éloignement : "Mon fils de 2 ans m’en voulait quand je rentrais, il me le faisait sentir..." Sur Canal +, elle s'était également confiée sur la difficulté émotionnelle d'un tel éloignement : "Souvent les gens me demandent si les rôles ont un coût. Si ça a coûté psychologiquement. (…) Et bien là par exemple je n’ai pas vu mon fils pendant trois mois et quand je suis rentré mon mec était au bord du burn out d’avoir porté la baraque et mon fils ne me parlait plus."

À lire aussi

>> Céline Sallette (Infiniti) séparée de ses deux jeunes enfants : "C'est vertigineux..."

>> Céline Sallette, très en vie

>> "Je n’ai pas vu mon fils pendant 3 mois", Céline Sallette raconte ses sacrifices émotionnelles et physiques pour la série Infiniti

À voir également : "Quand j'ai tourné avec lui, je suis tombée amoureuse". Ce monstre sacré qui a toujours fasciné Céline Sallette

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles