C'est mon histoire : « J'ai fait le tour du monde pour revoir ma famille »

Héléna Villovitch

À 22 ans, Lisa est passée par l'Australie pour retourner dans le petit village vietnamien où elle est née. Elle nous raconte ses émouvantes retrouvailles.

Quand j'ai embarqué pour Melbourne, je n'ai pas réalisé que j'aurais pu faire un détour par le Vietnam... Et, pourtant, un an plus tard, après des milliers de kilomètres en avion, en bateau, en train, en stop, en voiture, en autocar et à moto, mes pas allaient me ramener à Dong Hung, le village où je suis née.

Deux pays, deux familles

Mon compagnon, Simon, et moi avions envie de découvrir le monde plutôt que de nous lancer à 21 ans dans une carrière professionnelle en France. Aussi avons-nous été fous de joie lorsque nous avons obtenu le fameux visa pour l'Australie. C'est un dispositif qui permet aux jeunes du monde entier de passer un an là-bas en travaillant. Il faudrait un livre entier pour raconter tout ce que nous avons fait, tout ce que nous avons découvert ! Nous avons voyagé sur toute la côte est du pays, et même en Tasmanie. Nous avons vu des animaux incroyables et rencontré des centaines de gens. J'ai travaillé dans les vignes, désherbé des champs, récolté des patates douces, cueilli des fruits...

Au bout d'un an, Simon m'a proposé, plutôt que de rentrer directement en France, que nous visitions l'Asie. J'ai alors pensé à mes « vrais parents ». Je les appelle comme ça parce que, du plus loin de mes souvenirs, j'ai toujours su qu'ils existaient, mais j'étais trop petite pour utiliser l'expression de « parents biologiques ». Un jour, ma mère m'avait demandé : « Et puisque ce sont tes 'vrais parents', alors, nous, qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi