C'est mon histoire : « J'ai retrouvé mon amour de jeunesse »

Elsa Bevilacqua

À 50 ans, Martine a quitté sa vie parisienne trépidante pour s'installer en Sicile. Un jour, un message improbable arrive jusqu'à elle : après presque quarante ans de silence, David, son premier amour, lui fait signe sur Facebook.

Soir de mai en Sicile, entre plage et campagne, j'attends sur la petite route devant ma maison.Le vent fait danser mes cheveux, les cigales fredonnent, les roseaux tanguent. Je frissonne d'impatience : dans quelques minutes, David, l'amoureux de mes 15 ans, sera là. Comment y croire ? Sa voiture apparaît pourtant, tel un mirage, roulant au pas. Comme si lui aussi voulait saisir à jamais cet instant magique. Elle s'immobilise enfin devant moi, vitres baissées. Nos bouches s'unissent, se retrouvent, n'en finissent plus de se chercher. Notre histoire d'amour, à peine esquissée il y a trente-huit ans, va pouvoir commencer. Flash-back.                                            

Mon coeur scintille...                

C'est la rentrée des classes, je vais avoir 16 ans, je suis en seconde. Premier cours, je sens un regard qui poignarde mon dos. Je me retourne, il me fixe : des yeux verts moqueurs, une tignasse brune et une bouille de chat. Je tombe illico amoureuse. Moi, la pas très jolie, la petite boulotte de la classe. Lui, si beau, avec cette arrogance déjà, ce je-ne-sais-quoi de venimeux, irrésistible pour la petite fille sage que je suis. Comme moi, sa vie familiale est compliquée, rien ne tourne rond. Moi j'obéis, lui se révolte. Pendant trois mois, il vient en classe, nous échangeons des dizaines de baisers, rien de plus. Il va avoir 16 ans et, malgré le foyer protecteur de ses grands-parents, il a demandé à être émancipé. Sa mère accepte. Et tout...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi