Ceux qui savent répondre à cette question sont plus heureux que les autres

Katia Rimbert
Journaliste
Ceux qui savent répondre à cette question sont plus heureux que les autres

Nous cherchons tous à être heureux, bien dans nos baskets et pleinement épanouis. Mais ce n’est pas toujours évident. Et si le bonheur ne reposait que sur une seule et unique interrogation ? C’est ce que prétend une récente étude.

Quel est le sens de votre vie ? Vaste question. Vous avez 4 heures et ne devez pas rendre plus de deux copies-doubles. D’après des chercheurs américains, si vous avez la réponse, vous êtes bien plus épanoui.e que vos voisins. Autant dire qu’on vous conseille de commencer à plancher dès maintenant.

Avoir un but bien précis, un objectif à atteindre, quelque chose pour lequel on se sent prédestiné, ce n’est pas donné à tout le monde. On peut parfois se torturer longtemps avant de mettre le doigt dessus. Mais quand on l’a trouvé, cela améliorerait notre santé mentale et physique, en plus de booster vos fonctions cognitives. C’est en tout cas ce qu’affirme une enquête de l’Université de Californie à San Diego parue dans The Journal of Clinical Psychiatry.

La clé du bonheur ?

1042 participants ont été interrogés pour parvenir à ses résultats. Ils ont dû répondre à tout un tas de questions pour que les experts puissent comprendre ce à quoi ils aspirent réellement. En parallèle, les experts ont mesuré leur bien-être à la fois mental et physique.

Ça vous paraît obscure ? Dilip V. Jeste - l’auteur principal de l’étude - l’admet, avoir un ou plusieurs objectifs à accomplir avant de mourir reste “subjectif”. Cela diffère évidemment d’une personne à l’autre, peut évoluer avec l’âge, suite à un événement (la naissance d’un enfant, une reconversion professionnelle, une maladie, une nouvelle relation amoureuse, etc.)... Cependant, les conclusions sont formelles : les personnes qui ont un but bien défini dans leur vie sont plus heureux et en meilleure santé que ceux qui le cherchent encore.

Moins de prise de tête

Rassurez-vous, si vous ne savez pas vraiment pourquoi vous êtes sur cette Terre ou que vous ne vous êtes jamais posé la question et que vous le vivez très bien, ne changez rien ! C’est lorsque la quête de cette “mission” devient frustrante et stressante que cela joue sur votre santé. Ouf, on est sauvé.

A LIRE AUSSI

Que se passe-t-il dans votre corps quand vous êtes heureux ?

Les enfants seraient une source de bonheur… une fois partis

Combien de fois faut-il faire l'amour pour être heureux ?