Publicité

CGT : Qui est Sophie Binet, la première femme élue à la tête du syndicat ?

Sophie Binet succède à Philippe Martinez à la tête de la CGT. Après de longues tractations, la commission exécutive confédérale du syndicat l’a désignée comme nouvelle secrétaire générale, ce vendredi 31 mars, à l’issue du 53e congrès de la confédération qui a eu lieu à Clermont-Ferrand.

C’est la première femme à occuper ce poste en 128 ans d’existence, depuis sa création en 1895. Sophie Binet, secrétaire générale de l’Ugict, le syndicat des cadres, est le nouveau visage de la CGT. Elle a été désignée ce vendredi 31 mars et succède à Philippe Martinez comme secrétaire générale du syndicat. Son nom est apparu à la suite d’une nouvelle nuit de discussion entre les congressistes. À 41 ans, Sophie Binet crée la surprise. Elle n’était pas favorite. Mais les candidatures de Marie Buisson, puis de Céline Verzeletti, ne sont pas parvenues à faire consensus.

Lire aussi >> L’action syndicale et le travail des femmes : la CGT est-elle féministe ?

Plusieurs engagements

Sophie Binet était à la tête de l’Union des ingénieurs, cadres et techniciens, (Ugict), le syndicat des cadres de la CGT, depuis 2018. En parallèle, elle était aussi chargée des questions d'égalité, notamment entre les femmes et les hommes, au sein de la direction du syndicat. Très engagée sur la question, elle a co-écrit avec Maryse Dumas et Rachel Silvera « Féministe, la CGT ? Les femmes, leur travail et l’action syndicale », en 2019.

Étudiante en philosophie et ancienne membre du bureau national de l’Unef, Sophie Binet est devenue conseillère principale d’Éducation en lycée professionnel à Marseille, avant de rejoindre la Seine-Saint-Denis. Avec Caroline De Haas, la nouvelle secrétaire générale de la CGT était à l’origine de la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi