Publicité

Chanel : ce qu’il faut retenir du défilé haute couture printemps-été 2024

Le bouton, tout un symbole !

Les invitations au défilé envoyées aux stars et autres happy few étaient fermées par un bouton-bijou siglé du double C cher à la maison. Une œuvre du parurier d’exception Desrues, qui compte parmi les métiers d’art de Chanel. On le retrouvait également en version XXL dans la scénographie du show, accroché au plafond et donc surplombant majestueusement les modèles. Le ton est donné. Bien plus qu’un détail, le bouton est ici un symbole d’émancipation. Gabrielle Chanel le traitait avec les plus grands égards. Selon la maison de la rue Cambon : « Il facilite l’ouverture et la fermeture d’un vêtement. Grâce à lui, les femmes ont pu se débarrasser de tout ce qui les empêchait de se mouvoir librement. »

Image

Les boutons sont le fil rouge du défilé Chanel haute couture printemps-été 2024 © Chanel

Bowcore : le grand retour du nœud

Noués en rubans dans les cheveux des mannequins ou accrochés sur une brassière brodée de sequins, les noeuds en satin noir dans leur version la plus tradi et chic sont partout sur la catwalk Chanel. Une note douce et romantique qui matche parfaitement avec le thème de la danse et ses kilomètres de tulle évoqué par Virginie Viard.

Image

Le noeud est de toutes les silhouettes du défilé Chanel haute couture printemps-été 2024 © Chanel

Un film de Kendrick Lamar qui fait le buzz avec Naomi Campbell

C’est le fas...


Lire la suite sur ParisMatch