Les changements au 1er mai: revalorisation du SMIC, hausse des prestations sociales, chèque énergie…

©Nataliya Vaitkevich/Pexels

De nombreux changements vont encore une fois impacter le pouvoir d’achat des Français en ce début du mois de mai. Parmi eux, l’augmentation du prix du tabac, mais aussi la hausse du SMIC et des prestations sociales.

Dès le 1er mai, le SMIC brut mensuel atteindra les 1’747,20€, soit une augmentation de plus de 37 euros par mois. C’est la loi qui fixe une hausse obligatoire du niveau du salaire minimum. Celle-ci sera de 2,2% dès le début du mois prochain. Elle ne parviendra malgré tout pas à concurrencer la hausse du coût de la vie, qui s’établit à 5,6% en mars sur un an.

Les prestations sociales, quant à elles, vont augmenter de 1,6%. La hausse sera effective dès le 5 mai prochain sur les comptes des bénéficiaires. Le montant du Revenu minimum de solidarité (RSA) passera de 598,54 € à 608,12 € pour une personne vivant seule. Les allocations familiales vont passer de 139,83 € à 142,07 € pour un couple à faible revenu avec deux enfants.

Mais pas que des bonnes nouvelles…

La hausse du prix des cigarettes se poursuit au mois de mai. D’après le document officiel des Douanes Françaises consulté par le journal Le Point, les paquets de Lucky Strike Bleu et Red, les Winfield rouge, les Rothmans bleu et les Vogue Optimum Gold vont passer de 10,60 € à 11 €. Les Lucky Strike Ice Crystal coûteront 10,90 €, tout comme les paquets de News & Co bleu et fresh. D’ici 2024, l’ensemble des paquets de cigarettes devrait atteindre le tarif de 11€.

Le chèque énergie, qui avait été mis en place en raison de l’augmentation du prix du carburant, prend fin à la fin avril. Même son de cloche pour le chèque bois, qui aidait les personnes à petits...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi