Publicité

La chanson « We Will Rock You » du groupe Queen pourrait traiter le diabète, selon une étude

Selon une étude scientifique publiée dans la revue « The Lancet », la chanson « We Will Rock You » du groupe Queen stimulerait la production d’insuline en quelques minutes. Une découverte qui pourrait potentiellement améliorer la prise en charge du diabète.

Si la musique adoucit les mœurs, elle pourrait aussi aider les diabétiques. Selon des travaux de l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich) dont les conclusions ont été publiées dans la revue « The Lancet Diabetes & Endocrinology », la chanson « We Will Rock You » du groupe Queen déclencherait la production d’insuline.

Provoquer la fabrication d’insuline

Maladie contraignante, le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang causé par une absence ou une faible production d’insuline par le pancréas. Le traitement de cette maladie repose aujourd’hui sur l’injection d’insuline et sur le respect de consignes diététiques associées ou non à la prise d’un médicament.

Partant de ce postulat, les chercheurs ont tenté de trouver un moyen qui permettrait au corps de sécréter de l’insuline. Le Pr Martin Fussenegger et son équipe ont développé des cellules de synthèse produisant de l’insuline lorsqu’une musique est jouée. Ils les ont ensuite enfermés dans des cellules de conception qu’ils ont implantées dans les ventres de souris de laboratoire. Ces derniers ont testé différentes méthodes susceptibles de déclencher la production d’insuline de l’extérieur : la lumière, la température, les champs électriques et les ondes sonores.

Lire aussi >> Les influenceurs sont dans le viseur de la Fédération française des diabétiques

« We Will Rock You » à 85 décibels

Les scientifiques ont expérimenté...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - L'univers de Freddie Mercury exposé à Londres avant d'être dispersé aux enchères