La charge mentale de l'anticipation : Emma met le doigt là où ça pèse (et ça énerve)

A la maison, les femmes et les hommes ne sont pas égaux. Si la répartition des tâches domestiques progresse lentement, elle reste une charge mentale pour les femmes. Selon un sondage publié le 7 avril 2022 et réalisé par l'Ifop, plus de la moitié des Françaises (57%) estiment en faire plus à la maison que leurs partenaires.

Ces derniers leur donnent globalement raison puisque seulement un homme sur six (16%) assure être plus actif en la matière que sa conjointe. Et quand certains d'entre eux expriment le souhait de mettre davantage la main à la pâte, cela ne fonctionne pas toujours.

C'est aussi ce qu'illustre la dessinatrice Emma Clit sur son compte Instagram. Dans une série de bandes dessinées intitulée "Ça se met où ?", publiée le 19 mai, elle raconte l'histoire de Jean-Martin et Clarisse, un couple qui peine à bien se répartir les tâches ménagères.

Enfin, c'est plutôt Jean-Martin qui ne prend pas sa part dans cette répartition. Mais si Clarisse, qui est habituée à tout faire elle-même lui laissait davantage cette place et arrêtait de vouloir tout contrôler, ça fonctionnerait, non ? Eh bien, non. En partie car, en cas de manquement, c'est le plus souvent sur Clarisse que cela retombe. Par exemple, dans la bande dessinée, on peut y voir une maîtresse d'école s'adresser à Jean-Martin en exclamant :

"Vous direz à la maman de lui acheter un manteau plus chaud", en pointant du doigt l'enfant. Comme si le père ne pouvait pas s'en charger et que...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le télétravail alourdit la charge mentale des femmes pendant le confinement
"Je suis la charge", le court qui se moque de l'inégalité du partage des tâches
Au fait, c'est quoi la charge mentale maternelle ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles