Charles III sera-t-il le roi de la cause écologique ?

© Tim Graham / Getty Images

Ce samedi 10 septembre, Charles III a été officiellement proclamé roi. Engagé pour la cause écologique depuis des années : appelez le Charles-le-Vert !

Nous sommes plus habitués que les Anglais, qui n’en sont qu’au troisième, à donner le nom de Charles à nos rois. Nos Charles à nous ont eu droit à des petits adjectifs plus seyants que les nombres : Charles le Grand bien sûr, notre sacré Charlemagne, mais aussi Charles II le Chauve. Notre Charles III s’est appelé « le Simple »… Charles IV était « le Bel » et Charles V « le Sage ». Le plus connu est sans doute Charles VII, grâce à Jeanne d’Arc, d’où son surnom : « le Bien servi ». Sans parler du Grand Charles, qui ne fut pas roi mais tout comme.

Charles-le-Vert

Depuis les falaises de Calais, nous pourrions, forts de cette expérience, inviter nos voisins à baptiser leur nouveau monarque Charles-le-Vert. Non pas en raison de son âge, bien sûr - même si le septuagénaire nous a semblé doté d’une force nouvelle quand, rompant déjà avec les usages de sa mère, il est allé vers la foule qui venait pour un dernier (et premier) hommage devant le palais de Buckingham. Non pas parce que paraissent s’estomper les stigmates accablés que les années d’attente et de frustrations avaient sculpté sur son visage. Mais tout simplement parce que Charles a pris depuis longtemps, bien avant toutes les modes, le parti de la nature.

Il a ça dans le sang - qu’il a pourtant bleu… Les grands domaines, la chasse et autres activités au grand air vous inclinent plus qu’un F3 à goûter les forêts et gazons. Exemple : Charles adore le polo. Il...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi