Publicité

Cheveux cassants : comment utiliser la kératine végétale pour réparer la fibre capillaire ?

Cette protéine, composée d'un enchaînement de 18 acides aminés différents, qui lui confère résistance et souplesse, est le composant principal du cheveu (et des ongles). Au quotidien, la kératine est souvent confrontée à des facteurs qui peuvent la fragiliser. Résultat : les cheveux perdent de leur force et de leur vitalité. Les laboratoires ont donc planché sur un actif naturel capable de réparer les dommages en mimant ces vertus : la kératine végétale.

Elle n'existe pas en tant que telle dans le monde végétal. Les recherches se sont donc portées sur des plantes dont le profil en acides aminés était suffisamment intéressant pour reconstituer un actif qui imiterait l'action de celle qui est naturellement présente dans les cheveux. C'est pourquoi la kératine végétale ou phyto-kératine, est souvent constituée d'une ou plusieurs protéines issues du blé, du quinoa ou encore du lupin. Ces dernières lui apportent des propriétés similaires : en formant un film en surface du cheveu, elle comble les brèches de la fibre capillaire et la reconstitue.

La kératine végétale est destinée aux cheveux abimés, secs, ternes qui présentent des pointes fourchues et sont sensibles à la casse. Elle est donc particulièrement indiquée si vous avez recours régulièrement à des appareils chauffants comme les sèche-cheveux ou les lisseurs ou si vous colorez votre chevelure. Elle est aussi une bonne alliée si vous avez l'habitude de brosser vos cheveux énergiquement ou encore de porter des attaches serrées, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite