Publicité

Christophe Garnier : "La vasectomie n’est pas irréversible"

Longtemps invisibilisée et toujours entourée du voile du tabou, la vasectomie, technique de stérilisation masculine, commence progressivement à gagner du terrain en France. Selon les derniers chiffres de l'Assurance maladie, rapportés par 20 Minutes, le nombre de vasectomies remboursées en France est passé de 1908 en 2010 à 23 306 en 2021. Dans le pays, cette technique de stérilisation n’est autorisée que depuis 2001.

L’autre grande appréhension autour de la vasectomie, est son caractère irrévocable : "Ce n ‘est pas irréversible. Il y a une opération qui s’appelle la vasovasostomie, qui consiste à renouer les fils que l’on a coupés" explique l’intéressé. Quant à l’efficacité de cette opération, Christophe Garnier tempère : "Le pourcentage de réussite est trop fluctuant pour que ça soit considéré comme une méthode sûre pour revenir à la normale."

Interview : Carmen Barba