Cimentoplastie (vertébroplastie) : définition, déroulement, effets secondaires, risques

La cimentoplastie est une technique relativement ancienne, mise au point dans les années 80. Elle apporte un vrai soulagement aux patients souffrant d'une fracture des vertèbres, souvent liée à l’ostéoporose et qui est extrêmement douloureuse.

La cimentoplastie consiste à injecter un ciment orthopédique, une résine de renforcement, dans un os fragilisé ou douloureux. Technique mini-invasive, qui ne laisse pas de cicatrice et ne nécessite pas d’ouvrir la colonne vertébrale, elle relève de la radiologie interventionnelle. Son objectif est de consolider l’os de l’intérieur mais aussi de réduire la douleur et donc d’améliorer la qualité de vie des patients. La cimentoplastie peut être réalisée dans de nombreux os du corps, notamment l’humérus, le fémur ou les côtes. On parlera de vertébroplastie lorsque la cimentoplastie est réalisée dans les vertèbres.

La cimentoplastie vertébrale est indiquée en cas de tassement ou de fracture d’une vertèbre afin de la consolider et de réduire la compression qui peut être exercée sur la moelle ou les racines nerveuses. Ces fractures ou tassements ont le plus souvent deux origines : l’ostéoporose, une fracture sur métastase osseuse ou tumeur primitive. Mais elles peuvent également avoir été provoquées par un traumatisme.

Si la prise en charge par cimentoplastie concerne essentiellement les sujets âgés, elle peut également être réalisée chez le sujet jeune. La méthode sera toutefois légèrement différente. Là où le ciment utilisé chez les personnes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles