Cirrhose : les premiers symptômes de cette maladie du foie

iStock

Une cirrhose du foie se définit par la présence de deux signes spécifiques : une fibrose du foie (le foie devient "dur") et la présence de "nodules de régénération" dans l'organe.

"Lorsque le foie est agressé par quelque chose (un virus, un médicament, une substance toxique...), les cellules hépatiques sont progressivement détruites, explique le Dr. William Berrebi, gastro-entérologue et hépatologue. Le foie tente alors de se réparer : le problème, c'est qu'il se répare mal, et on voit apparaître de la fibrose (des "zones dures") et des nodules de régénération (des " boules " ou des " masses " de tissu hépatique). On parle alors de cirrhose."

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine d'une cirrhose du foie :

Et aussi... "Plus rarement, une cirrhose du foie peut résulter d'une hépatite auto-immune, une maladie qui atteint plutôt la femme jeune, ajoute le gastro-entérologue. Une hémochromatose génétique (une maladie héréditaire qui correspond à une surcharge en fer) peut aussi être une cause de cirrhose hépatique."

Une cirrhose du foie se manifeste à travers les symptômes suivants :

À savoir. Le diagnostic de cirrhose du foie est posé par le médecin gastro-entérologue. Le premier interlocuteur du patient reste néanmoins le médecin généraliste.

"Outre l'examen clinique qui apporte déjà de nombreux indices, le diagnostic repose sur une échographie du foie (échographie hépatique), un fibroscan (cet examen par ultrasons permet une mesure de la fibrose du foie), un examen sanguin (on (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite