Citronniers : faites ceci avant mi-avril ou dites adieu aux citrons

Le parfum du citronnier est un appel au rêve… Le rêve de pays lointains. Avec lui défile la Perse, mais aussi l’Espagne et la Palestine. Arbrisseau en exil, il a su s’adapter dans nos contrées. Ses fruits sont indispensables à notre alimentation. Les marins d’antan les emportaient sur leurs rafiots pour lutter contre le scorbut. Et à Menton, on lui dédicace même une fête avec de jolis chars décorés.

Les citronniers sont des arbres adaptables, mais ils demandent de l’attention

Le citronnier, comme les autres agrumes, est réputé pour son très beau feuillage vert ainsi que pour ses fleurs blanches et parfumées. On le trouve autour du bassin méditerranéen, mais il peut aussi s’acclimater plus au nord avec des protections lors des hivers. Il pousse en pleine terre, mais de plus en plus de personnes le cultivent en pot. Il peut être magnifique à l’intérieur de chez vous à condition qu’il soit dans un endroit lumineux.

Ce petit arbuste fruitier de 1 à 2 m de haut peut donner chaque année d’abondantes récoltes de fruit délicieux. Mais sa culture est délicate. Il a besoin d’attention. Victime de maladies, ses racines ont tendance à pourrir, et ses feuilles à se recroqueviller. À différentes périodes de l’année, certains soins lui sont indispensables, en particulier si vous souhaitez ramasser des citrons à foison.

Avant la mi-avril, taillez vos arbres ou sinon, dites adieu à vos citrons

C’est au début du printemps, jusqu’à la...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison