Publicité

Clémentine Célarié : après la diffusion d’une archive inédite, l’actrice révèle l’étonnante origine de son nom de scène

Lundi 5 février 2024, Clémentine Célarié était présente dans la matinale de TF1 afin de promouvoir sa nouvelle pièce de théâtre, dans laquelle elle joue le rôle de la mère d'un prêtre accusé de pédophilie. Un spectacle au sein duquel l'actrice est totalement seule sur scène. Au cours de son entretien avec Bruce Toussaint et ses chroniqueurs, Clémentine Célarié a eu droit à une petite surprise de la part de Christophe Beaugrand. Ce dernier a dévoilé à l'antenne des enregistrements inédits de la comédienne datant de 1980. Âgée de seulement 23 ans à l'époque, Clémentine Célarié faisait alors ses débuts d'animatrice à la radio. "On est super content, mais on est mort de trac. [...] On a le cœur qui bat à une allure, vous ne pouvez pas savoir", avait lancé la future actrice à l'antenne, tout en éclatant de rire entre chacune de ses interventions au micro. "Vous étiez surexcitée. C'est le trac ?", a alors voulu savoir Christophe Beaugrand. "J'étais surexcitée et complètement émerveillée de créer une radio. Je trouvais ça dingue. C'est le trac et la folie", lui a expliqué Clémentine Célarié.

Par la suite, la comédienne a révélé en plateau que c'était justement le créateur de la radio sur laquelle elle officiait à l'époque qui lui a demandé de s'appeler Clémentine. "Il m'avait fait changer de prénom, parce que je m'appelle Meryem. Il m'a dit : 'Clémentine c'est sympa. Vas-y, tu rigoles tout le temps'", a-t-elle indiqué, avant de préciser : "Je suis restée Meryem pour mes proches". Officiellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite