Classes, tailles... Quel type de bas de contention choisir ?

iStockphoto

Si elle n’est pas la seule prise en charge de l’insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs, la compression élastique est indéniablement son traitement de base. Elle améliore le retour veineux, réduit la dilatation des veines mais permet également de diminuer le volume de la jambe grâce à son effet anti-oedème. Ces dispositifs médicaux peuvent être prescrits dans différents cas : l’insuffisance veineuse, les jambes lourdes, les varices, en prévention de la survenue d'une thrombose veineuse, en prévention ou pour traiter un ulcère.

On parle souvent des bas de contention, mais les contentions élastiques sont également disponibles sous forme de chaussettes, de bas mi-cuisses et de collants. La forme en réalité importe peu car l’efficacité d’un collant ou d’une paire de chaussettes de contention sera en fait la même sur le retour veineux. Le plus important est qu’une compression soit exercée au niveau de la cheville. À vous de choisir le modèle le plus adapté à vos tenues ou votre confort.

On distingue 4 classes de contention élastique en fonction de la pression exercée sur la jambe. C’est le médecin qui, lorsqu’il prescrit la contention, indique la classe la mieux adaptée à son patient en fonction de sa pathologie.

Il est important de choisir des chaussettes de contention parfaitement adaptées à la morphologie du patient. Pour s'assurer que la taille est correcte, l’idéal est de se rendre en pharmacie afin que le pharmacien puisse prendre des mesures précises : pointure, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite