Clémentine, Kale, Kiwi etc, la grande tendance des prénoms végan

Wassila Djellouli
Journaliste lifestyle

Vous pensiez qu'être vegan consistait uniquement à ne consommer que des produits, et parfois des vêtements, sans matières issues d'animaux ? Certains appliquent pourtant cette philosophie à d'autres domaines de leur vie plus étonnants. De plus en plus de parents choisissent par exemple d'affubler leur progéniture d'un prénom en rapport direct avec leurs valeurs de respect de la nature. Et l'originalité dont ils font preuve surprend.

Crédit getty

Si jusqu'à présent, quelques “Cerise” et “Clémentine” étaient à dénombrer sur les bancs des classes de primaire, peu de parents osaient piocher dans les catégories “légumes et herbes aromatiques” pour choisir le prénom de leur enfant. Mais il semblerait que l'idée de donner un prénom végétal original à sa descendance soit de plus en plus populaire... du moins aux Etats-Unis ! C'est en tout cas ce que montre le top 100 des prénoms 2018 mis en ligne en novembre 2018 par BabyCenter®.

Kale, un prenom très en vogue pour les filles

Selon le site américain, “de plus en plus de parents de la génération Z et de millenials choisissent des prénoms qui reflètent leur amour des aliments sains”. Et ces derniers n'hésitent pas pour cela à s'inspirer des superaliments, ces produits naturels auxquels on prête des vertus quasi-magiques pour la santé -, les plus tendance. Pas question pour autant de baptiser son fils Spiruline, les prénoms vegan les plus usités ayant souvent la particularité d'être courts et/ou dotés d'une jolie consonance.

Crédit Getty

A titre d'exemples, Kale est en hausse de 35%, Kiwi de 40% et Maple (qui signifie érable) de 32% chez les petites filles. Et certains noms d'herbes et d'épices font de plus en plus d'émules, pour les enfants des deux sexes : de nombreux petit(e)s Saffron (safran), Rosemary (Romarin) et Sage (sauge), voient ainsi le jour dans les maternités américaines.

De plus en plus de parents s’inspirent de leurs valeurs

Pourquoi un tel essor ? Alors que jusqu'à récemment, les parents se tournaient “vers la Bible ou la royauté” pour choisir un prénom, ils ont aujourd'hui plutôt tendance à s'inspirer de “leurs passions et valeurs”, comme l’explique Linda Murray, première vice-présidente de l'expérience client et directrice de la rédaction mondiale de BabyCenter.

De quoi favoriser une plus grande personnalisation des prénoms, mais aussi entraîner quelques “dérives”. Les prénoms en lien avec le jeu en ligne Fortnite et la famille Kardashian, à l'instar de Stormi, nom de la fille de Kylie Jenner, connaissent aussi une “belle” progression...