Coaching : la recette allégée du mardi gras

La Rédaction
·2 min de lecture

Aujourd'hui c'est Mardi gras, dernier jour avant le début de Carême, toutes les gourmandises sont permises et si on fait attention, on peut alléger ses recettes. A base de farines de quinoa, de châtaigne, de riz ou de lentille, amusez-vous, vos beignets, crêpes et galettes s’enrichiront de protéines, de fibres et de micronutriments variés. A décliner selon vos envies…

Les trucs pour réussir

> Les farines qui ne contiennent pas de gluten (riz, maïs, lentille, châtaigne…) donnent une pâte moins souple et moelleuse que celle à base de farine de blé.
> Pour éviter d’avoir des crêpes trop sèches, ajoutez dans la pâte une touche de crème fraîche ou un peu de beurre fondu, et faites-les cuire à feu doux sans trop pousser la cuisson. Ces crêpes se réchauffent si besoin à feu très doux, avec un peu de beurre pour éviter leur dessèchement.
> Il n’est pas nécessaire de faire reposer la pâte, mais pensez à la remuer dans le saladier avant de la verser dans la poêle, car l’amidon a tendance à tomber au fond du saladier.
> L’ajout d’une petite quantité de levure alsacienne aère aussi leur texture.

Le choix de la farine

> La farine de riz, sans gluten, est particulièrement digeste. Vous la trouverez semi-complète (plus riche en fibres) ou blanche (sa saveur est alors plus fine). A tester également les flocons de riz précuits, qui s’ajoutent à la pâte en petite quantité pour lui donner une texture différente, et la farine de riz gluant (en vente dans les magasins asiatiques), pour des crêpes très moelleuses.
> La fécule de maïs peut remplacer la farine de blé à 100 %. Sans gluten, elle évite la phase de repos de la pâte. Ajoutez un peu de matière grasse dans la pâte (beurre fondu, huile) pour éviter d’avoir des crêpes trop sèches.
> La farine de quinoa est assez typée, on peut l’associer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi