Cohérence cardiaque : définition, bienfaits, comment pratiquer, effets secondaires

Réduire son stress et son anxiété en contrôlant son cerveau, c'est ce que se propose de faire la cohérence cardiaque. Basée sur la respiration, cette technique connait un engouement grandissant. Mais comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont ses applications ? De quelle manière la pratique-t-on ?

La cohérence cardiaque est une technique que l'on pourrait qualifier de « collégiale » tout simplement parce que son principe de fonctionnement s'est construit progressivement au fil des siècles et du développement des connaissances scientificomédicales. On pourrait ainsi attribuer le premier jalon de ce long processus à la médecine chinoise qui fut la première à s'intéresser à la notion de variabilité de la fréquence cardiaque (VFC). Bien d'autres professionnels de santé viendront apporter leur pierre à l'édifice : Antonio Maria Valsalva (1666 – 1723), un médecin italien qui découvre l'influence de la respiration sur le rythme cardiaque. Les chercheurs Mayer, Hering et Traube, eux, mettent en lumière en 1870 une fréquence de synchronisation de la pression artérielle avec la fréquence respiratoire. Quant à lui Evgeny Vaschillo, physiologiste russe, démontre qu'un rythme de 5 à 7 respirations par minute permet d’obtenir une VFC équilibrée. Aux États-Unis, l'institut californien Hearthmath sera le premier à développer la technique et à la populariser. En France, c'est le docteur David Servan-Schreiber qui l'exportera en abordant cette technique dans son livre intitulé « Guérir » publié en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles