Publicité

Collier, vase, rouge à lèvres : ces sextoys discrets qui passent inaperçus dans votre maison

La langue française est aussi riche que savoureuse. Saviez-vous que l'étymologie du mot "orgasme" provient du grec ancien "orgao", qui signifie être enflé, être gorgé, être empli de quelque chose... À l'heure où j'écris ces lignes, environ 6.000 couples sont en train de faire l'amour dans le monde. Certains commencent tout juste, d'autres terminent, avec ou sans orgasme, en apothéose ou en douceur. Un éternel recommencement qui existe depuis la nuit des temps.

Si l'on peut deviner les bienfaits des rapports sexuels et des orgasmes sur le cerveau, les œuvres de chair recèlent en réalité de multiples bienfaits. Des bénéfices sur notre santé tout d'abord, comme la réduction du risque de maladies cardiovasculaires, le renforcement du système immunitaire, la prévention de l'incontinence urinaire, l'amélioration du sommeil... Ainsi que de nombreux bienfaits sur notre santé mentale, à l'exemple de la réduction du stress et de l'anxiété, ainsi que du risque de dépression. Sans oublier ce sentiment puissant qui vient galvaniser notre estime et confiance en soi.

À l'heure où les Françaises et Français font de moins en moins l'amour comme le révèle une étude Ifop, le sexe est en berne, notamment à cause de l'omniprésence des écrans et du refus des injonctions relatives au "devoir conjugal". Bon nombre de personnes préfèrent s'adonner au plaisir en solitaire. Selon le sondage, 30 % des Françaises et Français ont déjà privilégié la masturbation à un rapport sexuel, 32 % ont préféré la masturbation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite