Coma, fauteuil roulant... Jean-Luc Reichmann se confie sur son accident

Si Jean-Luc Reichmann est réputé pour sa jovialité à la télévision, il a aussi eu son lot de tragédies. L'animateur des Douze coups de midi est revenu sur ce terrible accident de moto qui l'a laissé pour mort dans le cadre d'un documentaire diffusé ce samedi 2 juillet 2022, sur TF1. (source 1)

C'était en 1984, l'année où "tout s'arrête". Âgé de 25 ans, Jean-Luc Reichmann se rend à Toulouse en moto pour rejoindre des amis.

"Je roule peut-être à 90, 100. Une personne d'un certain âge a un malaise cardiaque et me fauche dans ma file", raconte-t-il. "Un choc frontal à 200 km/h. Le réservoir de la bécane me rentre dans le ventre, ma rate explose, le capot de la voiture me sanctionne le bras, je n'ai plus de bras gauche."

Avant de perdre connaissance, il ne se souvient que d'avoir entendu un homme dire à son propos : "Il est mort."

"Des plaies ouvertes à tout jamais"

Dans cette séquence, les proches du comédien évoquent avec émotion l'année qui a suivi l'accident de moto. Jean-Luc Reichmann était si méconnaissable que Bruno, son grand-frère, s'est évanoui à sa vue. "Ça a été monstrueux. Il était tout noir. C'était un hématome. Quand je l'ai vu, je pensais qu'il était mort",raconte-t-il.

"Il est resté dans le coma et à l'hôpital pendant des mois", a révélé Josette, sa mère. "Quand il a été dans son fauteuil roulant, c'est l'image qu'il me reste tout le temps....

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles