Comment profiter d’une nuit de sommeil parfaite, selon la science

Une nouvelle étude a dévoilé une formule précise afin de bien dormir la nuit. (Getty Images)

Le Canada est numéro trois des pays où les habitants manquent le plus de sommeil. Les canadiens se retrouvent donc souvent dans le brouillard dès le matin, comme de nombreux français d’ailleurs.

Beaucoup de gens se réveillent de mauvaise humeur tous les matins à cause de leur boulot et d’un manque de préparation avant d’aller se coucher.

Heureusement, une nouvelle étude réalisée au Royaume-Uni a dévoilé la formule précise afin de bien dormir la nuit. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’allumer des bougies ou de méditer. La combinaison est simple : viser une température ambiante de 16 degrés celsius, s’allonger sur le côté droit et lire un chapitre d’un livre en papier juste avant de se coucher.

Les détails suivants peuvent également être utiles si vous souhaitez vraiment bien dormir : utilisez deux oreillers par personne, optez pour le blanc pour peindre votre chambre, laissez 37 minutes entre la dernière vérification de votre téléphone et votre nuit. L’étude confie également que le moment idéal pour aller dormir est 22h39, si vous appréciez les horaires fixes.

L’étude, organisée par l’entreprise de matelas eve Sleep sous la forme d’un sondage, a également découvert que 44 % des gens admettaient mieux dormir seul, plutôt qu’avec leur partenaire. Parmi ces 44 %, les femmes seraient davantage susceptibles d’aller faire dodo en solo dans la chambre d’amis afin de mieux dormir. Trois personnes interrogées sur dix ont également admis que les ronflements de leur partenaire les empêchaient de dormir la nuit.

Le fondateur et PDG d’eve Sleep a tenté d’expliquer cette mauvaise qualité de sommeil, en confiant que la plupart des gens préfèrent adopter leurs propres rituels, même s’ils connaissent les bonnes pratiques pour bien dormir.

« C’est toujours compliqué, il reste encore du chemin à faire si on souhaite appliquer ces connaissances », a confié Jas Bagniewski. « On sait tous que regarder son téléphone n’aide pas du tout, mais un tiers d’entre nous continuent de le consulter moins de 10 minutes avant d’essayer de dormir ».

Les appareils électroniques jouent sur la qualité du sommeil de multiples manières. La lueur des appareils électroniques ou des lumières vives à l’extérieur peut également nous empêcher de bien dormir, même quand on n’utilise pas son téléphone au lit. L’étude a révélé que quatre personnes sur 10 ne parvenaient pas à dormir si la pièce n’était pas complètement sombre, et 25 % ne pourraient pas dormir sans un silence absolu.

Si la lecture ne vous tente pas plus que ça, une personne interrogée sur cinq confiait que les relations sexuelles juste avant de dormir constituaient la meilleure solution pour profiter d’une bonne nuit de sommeil. De plus, des températures plus fraîches sont essentielles pour bien dormir, même si vous préférez les vacances tropicales.

Plus de la moitié des personnes interrogées se sentent également plus irritables après une mauvaise nuit de sommeil et admettent être davantage susceptibles de consommer des snacks style malbouffe et même de s’endormir au travail dans la journée. Beaucoup de gens ne dorment pas suffisamment, il serait donc préférable de prendre cette étude au sérieux afin de profiter d’un meilleur sommeil plus sain.

Krista Thurrott