Publicité

Compost obligatoire en 2024 : une exception pour ces ménages, en faites-vous partie ?

Depuis 2020, la France, avec la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (AGEC), s'engage dans une économie circulaire et durable. Parmi les diverses initiatives prises, se trouve le compostage des biodéchets, devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2024 pour tous les ménages français, afin de promouvoir le recyclage des déchets verts. Cependant, cette obligation ne concerne pas tous les foyers : nous faisons le point.

Compostage obligatoire en 2024 : les modalités

Depuis le 1er janvier 2024, une nouvelle directive impose à toutes les collectivités françaises de fournir des moyens pour le tri des biodéchets, aussi appelés déchets verts. Cela concerne donc les ordures organiques, c’est-à-dire celles provenant de la cuisine, comme les épluchures de fruits et légumes, le marc de café, les filtres en papier, les sachets de thé, les coquilles d’œufs écrasées ou encore les restes de pain. Mais aussi les déchets du jardin tels que les feuilles mortes, les tontes de gazon, les tailles de haies, les fleurs fanées, les plantes mortes et les petites branches. La cendre de bois, le papier journal et le carton peuvent aussi être ajoutés. Les déchets susceptibles d’attirer des nuisibles et de pourrir, comme les restes de viande et de poisson, l’huile, les produits laitiers ou les plantes traitées chimiquement sont, quant à eux, à bannir absolument du tri !

Cette mesure, visant à concrétiser la lutte contre le gaspillage alimentaire, instaure le compostage comme une pratique obligatoire pour l'ensemble de la population. L'adaptation à cette nouvelle norme a un coût. En effet, selon les...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison