Publicité

Compote : faut-il cuire la pomme avec ou sans eau ?

Que je cuise la pomme avec ou sans eau change-t-il vraiment le résultat de ma compote faite maison ? On vous donne la réponse.

Préparer une compote de pommes peut rapidement nous décourager. Après tout, pourquoi prendre le temps de peler, découper, cuire puis réduire nos pommes en purée lorsqu’on en trouve toutes prêtes en grande surface ? Pourtant, en rayons, parmi les compotes de pommes, nombreuses contiennent jusqu’à 20 % de sucre ajouté. Même si vous choisissez une compote de pommes 100 % pur fruit, vous remarquerez que de l’acide ascorbique est souvent ajouté aux 99.9 % de pommes (indiqué sur l’étiquette). L’intérêt pour les industriels de s’en servir ? Préserver la pomme des brunissements et restaurer sa perte en vitamines C, provoquée à la cuisson. Même s’il est inoffensif pour la santé et en quantité minime, l’acide ascorbique reste chimique. Une fois mises en pots, les prix de ces préparations atteignent jusqu’aux 3 € le grand pot, voire 4 € les quatre portions individuelles. Face à l’inflation, faisons des économies et lançons-nous dans une compote de pommes faites maison.

Quelle pomme pour ma compote ?

Toutes les variétés de pommes ne se valent pas. Et oui, à chaque pomme sa recette ! Si l’on privilégiera les Pink Lady ou les Gala dans le cadre d’une dégustation telle quelle, on choisira des Golden pour cuisiner. La chair à la fois moelleuse et croquante des pommes Golden se cuit plus rapidement que les autres et surtout, elle conserve sa tenue !

La pomme à la cuisson : avec ou sans eau ?

En vérité, que vous cuisiez la pomme...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi