Compteur Linky obligatoire : que risque-t-on si l'on refuse son installation ?

Eric Bascol sur Istockphoto

Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis, en charge du déploiement du compteur électrique Linky dans les foyers français, a du mal à remplir sa mission. En effet, nombreux sont les utilisateurs à voir ce compteur intelligent d’un mauvais œil. L’augmentation de la consommation d’électricité, le coût de son installation, les risques sur la santé ou encore l’atteinte à la vie privée sont certains des arguments utilisés par les réfractaires. Pourtant, l’installation du nouveau compteur Linky est bel et bien obligatoire et la refuser ou l’entraver entraîne donc des conséquences pour les consommateurs. Mode d'emploi de ce nouvel habitant de votre habitation.

Il est stipulé dans l’article L322-8 du Code de l’énergie qu' "un gestionnaire de réseau de distribution d'électricité est, dans sa zone de desserte exclusive, notamment chargé, dans le cadre des cahiers des charges de concession et des règlements de service des régies : [...] 6 : D'exploiter ces réseaux et d'en assurer l'entretien et la maintenance ; 7 : D'exercer les activités de comptage pour les utilisateurs raccordés à son réseau, en particulier la fourniture, la pose, le contrôle métrologique, l'entretien et le renouvellement des dispositifs de comptage et d'assurer la gestion des données et toutes missions afférentes à l'ensemble de ces activités". Particuliers et professionnels doivent donc obligatoirement permettre à Enedis de remplacer leur ancien compteur classique par un Linky. Cependant, lorsque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite