Publicité

Conduire avec une remorque : permis, immatriculation, assurance, quelles sont les règles ?

Circuler avec une remorque peut s'avérer aussi pratique que complexe. Il ne suffit pas de l'atteler et de rouler. De nombreux sujets sont à maîtriser : permis nécessaire, assurance, immatriculation, règles de sécurité routière... Les connaissez-vous ?

Le type de remorque que l'on peut tracter dépend à la fois du type de permis et du poids de la remorque. Le poids à considérer est le PTAC : le Poids Total Autorisé en Charge. C'est le poids maximum de la remorque + son chargement. "Le poids de la remorque et de son chargement (Poids réel) ne doit pas excéder le PTAC", indique le site de la MAIF. Il est indiqué sur la flèche et sur le côté droit de la remorque ; le poids du véhicule, lui, est indiqué sur la case F2 de la carte grise.

Lorsque le poids de la remorque et de son chargement est compris entre 500 kg et 750 kg et que celui de la remorque + la voiture n’excède pas 3 500 kg, le permis B suffit pour tracter.

Dans le détail :

Une remorque doit être équipée d'une plaque minéralogique. Selon son PTAC, elle devra faire figurer soit le même numéro que celle du véhicule tracteur soit son propre numéro d'immatriculation.

Cas particulier pour une remorque faite maison : "Si vous avez fabriqué une remorque de moins de 500 kg, vous devez l'homologuer pour pouvoir la faire circuler. Pour l'homologation, vous devez contacter la Dreal, la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement", précise le site du Service Public, exception faite des habitants de la région (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite