Les confessions de la mère de Jonathan Daval sur son fils

Bruno Grandjean / Panoramic / Bestimage

En novembre 2020, Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia. L'homme de 38 ans purge désormais sa peine à la prison de d'Ensisheim (Haut-Rhin), où, malgré les 2 heures 30 de route, son père et sa mère viennent lui rendre visite une à deux fois par mois. "On s'adapte à tout ça", déclare Martine Henry dans une récente interview publiée par le site de BFM TV le 5 décembre 2022. Si son fils est actuellement enfermé avec les détenus les plus dangereux de France, dont Guy George, avec qui il partagerait des liens, il n'en reste pas moins son fils, envers et contre tout. L'autrice de Moi, maman de Jonathann : Les non-dits de l'affaire Daval réussit enfin à qualifier son fils de "meurtrier". Mais "Jamais, jamais, jamais" elle n'aurait imaginé le renier pour autant. "Je suis sa maman, c’est mon enfant, on ne peut pas mettre des enfants au monde et leur tourner le dos. Je ne cautionne pas ce qu’il a fait. Je sais que je suis la maman d’un meurtrier mais mon fils restera mon fils", assure-t-elle.

Celle qui avoue dans son livre s'être doutée "inconsciemment" de la culpabilité de son fils déclare ne pas éprouver de sentiment de responsabilité : "Je n’ai jamais eu de sentiment de honte, je n’ai rien fait, je n’ai rien à me reprocher". Le sentiment de culpabilité est en revanche bel et bien présent dans le cœur de cette maman qui regrette principalement de ne pas avoir davantage essayé de comprendre celui qui serait désormais en couple (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite