Confiée à l’aide sociale à l’enfance, une fillette de 6 mois a été enlevée par ses parents à l’hôpital

Rainer_Maiores /PIXABAY

Le bébé, âgé de six mois, a été présenté comme grand prématuré, et se trouvait en soin sous respirateur quand ses parents l'ont enlevés vendredi 25 novembre 2022. Le Parisien a rapporté le lendemain que ces derniers ont trompé le personnel du CHU de Saint-Étienne avant de prendre la fuite avec leur petite fille. Une opération de police est en cours sur le territoire national pour retrouver le bébé, mais l'alerte enlèvement n'a pas été déclenché, car les critères de mise en danger de l'enfant "n'étaient pas remplis", selon le parquet stéphanois. La petite fille, qui se trouvait au service pédiatrie de l'Hôpital Nord, a été emmenée par ses parents d'origine étrangère, alors qu'elle avait été confiée à l'aide sociale à l'enfance. Ce n'est pas le premier enlèvement d'un bébé prématuré en 2022. Une mère, qui n'avait plus la garde de son nourrisson, avait aussi enlevé son enfant à Marseille, avant d'être arrêtée par un policier hors service. Quelques semaines plus tôt, une mère avait également été envoyée en prison pour l'enlèvement de sa fille Camille Chauvet, retrouvée onze ans plus tard après.

"Cette fillette fait l'objet d'un placement provisoire d'un juge des enfants auprès de l'aide sociale à l'enfance du fait de carence éducatives repérées dans sa famille", d'après les autorités, dont Le Parisien se fait l'écho. L'aide sociale à l'enfance aurait elle-même confié le bébé à l'hôpital, craignant pour sa santé. Une enquête préliminaire pour "soustraction d'un enfant à l'autorité à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite