Confinement : pourquoi cette tentation de rappeler son ex (et que faire) ?

Caroline Michel

En mal d’amour et de présence, la tentation de rappeler son ex n’a jamais été aussi forte qu’en ce moment. Témoignages de confinées et avis de psy. 

« Le confinement dans un appartement est loin d'être une sinécure quand on est seule. Au début on se dit chouette, enfin du temps pour moi. Alors on lit un bouquin, on sort les origamis du placard… Et puis on se rend compte que ça ne fait que quatre jours, que le temps est long, qu’on n’a pas eu de contact physique depuis un bail et que ça ne va pas aller en s’arrangeant… », raconte Claire, 34 ans, confinée en Belgique. Voilà comment, après avoir réalisé quelques cocottes en papier, la jeune femme s’est retrouvée un soir à réfléchir au meilleur texto à envoyer à son ex. Bonne ou mauvaise idée ? A toutes celles qui sont à deux doigts de préparer leur grand retour et se demandent si elles ont raison ou tort, rien d’autre à penser ou le cœur en vrac, nos réponses (en six questions) avec la psychanalyste et thérapeute de couple  Evelyne Dillenseger

Est-ce une préoccupation futile ? 

La question peut paraître futile mais ne l’est pas tant que ça. « Rappeler ou non son ex est une préoccupation comme une autre en confinement. Tout dépend de la façon dont il est vécu », explique la psychanalyste Evelyne Dillenseger. En effet, si au premier abord cette préoccupation semble réservée à celles qui n’ont « que ça » à penser, elle concerne aussi celles qui, mal en point en ce moment, ont besoin d’occuper leur cerveau à autre chose en triturant le souvenir d’un ex. Il peut donc s’agir d’évitement (je...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi