Conservation des aliments : 10 erreurs fréquentes à éviter

·5 min de lecture
(Photo by Anjelika Gretskaia/REDA&CO/Universal Images Group via Getty Images)
(Photo by Anjelika Gretskaia/REDA&CO/Universal Images Group via Getty Images)

Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées chaque année en France, ce qui équivaut à 150kg par habitant. Des déchets qui peuvent parfois être causés par des erreurs de conservation fréquentes, mais simples à éviter !

Les tomates au frigo ? En aucun cas !

Un chef ou fin gourmet qui se respecte ne met jamais ses tomates dans le réfrigérateur. Selon une étude de l’Académie américaine des sciences (PNAS), l’appareil empêche les fruits d’arriver à maturité et bloque donc le développement des saveurs. De plus, le froid a tendance à ramollir les tomates et à les rendre farineuses. Mieux vaut les laisser reposer à température ambiante. Il est éventuellement possible de les recouvrir d’un torchon pour éviter d’attirer les moucherons.

Les fruits et légumes dans le même panier ?

Conserver les fruits et légumes au même endroit peut s’avérer risqué. Comme le rapporte le Huffpost, de nombreux fruits dégagent une hormone de maturation appelée éthylène. C’est par exemple le cas des pommes, des pêches, des avocats ou encore des poivrons. L’éthylène qu’ils dégagent a de fortes chances de nuire à d’autres fruits et légumes comme les aubergines ou les concombres et de les faire pourrir. Il est recommandé de les conserver à part, dans des sachets hermétiques.

(Photo by Jan Woitas/picture alliance via Getty Images)
(Photo by Jan Woitas/picture alliance via Getty Images)

Chacun sa place !

Pour une meilleure conservation des aliments, l’organisation du réfrigérateur ne doit pas être négligée. Les entreposer côte à côte ou les uns sur les autres dans le frigo est une erreur à ne surtout pas faire. Selon 60 Millions de Consommateurs, "la proximité entre les aliments non-emballés augmente les risques de contamination par les micro-organismes, surtout entre denrées crues et cuites". Les boîtes hermétiques en plastique ou en verre permettent d’éviter ces risques. Les légumes peuvent par ailleurs être conservés dans des sachets en papier. Les produits frais doivent être placés dans la partie la plus froide du frigo. C’est par exemple le cas de la viande, afin de garder sa saveur et ses qualités nutritives.

Le réfrigérateur ami de la pastèque ? Pas toujours

Quoi de plus rafraîchissant qu’une tranche de pastèque au cours d’une belle journée d’été ? Pas grand-chose, à condition que sa saveur soit intacte. Si elle est entière, le meilleur moyen pour la conserver reste l’air ambiant. Le réfrigérateur risque de lui faire perdre son goût au bout de quatre jours. Mais une fois tranché, il est primordial de la recouvrir de film alimentaire et de la mettre au frais pour des raisons sanitaires.

La bac à légumes ne porte parfois pas bien son nom

Généralement situé en bas des réfrigérateurs, le bac à légumes semble être l’endroit idéal pour accueillir tous les fruits et légumes. Ce qui n’est absolument pas le cas pour les concombres et les aubergines. Pour préserver leur saveur, rien de tel que l’air libre ! Dans des températures inférieures à 10°C, les concombres commencent à s’abîmer au bout de deux à trois jours, et les aubergines après six à huit jours. Les courgettes supportent elles aussi mal les températures trop basses. Il vaut donc mieux ne pas les placer dans le compartiment le plus froid du frigo.

(Photo by Karl-Josef Hildenbrand/picture alliance via Getty Images)
(Photo by Karl-Josef Hildenbrand/picture alliance via Getty Images)

VIDÉO : Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le légume sec, c’est le roi des aliments, c’est une myriade d’antioxydants" :

Le lait au frigo, oui… mais pas sur la porte

La porte du réfrigérateur est l’endroit idéal pour entreposer diverses boissons, mais pas le lait. À chaque ouverture, il est exposé à une hausse des températures qui peut altérer sa conservation et sa qualité. Il est donc préférable de privilégier l’un des compartiments pour qu’il reste au frais. Il en va de même pour les œufs.

La farine de blé et ses surprises

Il est généralement recommandé de conserver la farine de blé dans un endroit frais, au sec et à l’abri de la lumière. Un placard semble donc être la solution idéale pendant une durée de six à 9 mois. Néanmoins, selon La farine du perche, le frigo pourrait prolonger sa durée de conservation d’environ six mois, et le congélateur d’environ un an.

Les secrets des herbes aromatiques

Inutile de placer le thym, le basilic, la coriandre ou le romarin au réfrigérateur. Pour une conservation efficace, un verre d’eau reste la meilleure solution. Il suffit d’y plonger les herbes, à l’image d’un bouquet de fleurs dans un vase. Une astuce idéale, qui offre au passage un élément de décoration.

Et l’avocat dans tout ça ?

ll est important de faire la différence entre les avocats mûrs et ceux qui ne le sont pas. Les premiers se conservent mieux au réfrigérateur. En revanche, le froid empêchera les seconds d’arriver à maturité. Attention à bien faire le tri !

Laisser les plats cuisinés à l’air libre ? Mauvaise idée

Lorsque le processus de digestion est enclenché après le copieux repas dominical, il est facile d’être tenté de laisser reposer le plat cuisiné à l’air libre pendant plusieurs heures. Comme le rapporte Biba, ce moment de décontraction risque de permettre aux bactéries de proliférer. Il vaut mieux le placer au réfrigérateur dans les deux heures qui suivent la cuisson.

(Photo by L. Fritz/ClassicStock/Getty Images)
(Photo by L. Fritz/ClassicStock/Getty Images)

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles