Un corps momifié retrouvé dans un appartement, trois ans après le décès de la personne

BEST IMAGE

C’est une triste découverte qui interroge sur la prévention de l'isolement chez les personnes âgées. En effet, le 31 décembre 2022, les pompiers de Libourne ont découvert un corps momifié dans un appartement, révèlent le parquet de Bordeaux et nos confrères de Sud-Ouest, dans un article paru le jeudi 12 janvier 2023. Les soldats du feu étaient en intervention pour rechercher l'origine d'une fuite d'eau. "Il s’agit d’une personne de 74-75 ans, possiblement décédée en 2019, dont l’identité reste encore à confirmer" même si "tout porte à croire qu’il s’agit bien de la locataire de l’appartement, une personne âgée réputée être malade", a expliqué le quotidien régional. Selon les premiers éléments de l’enquête, elle serait décédée depuis au moins 2019. "La personne étant décédée depuis longtemps, il n’y avait plus d’odeur, rien qui puisse alerter les voisins", a expliqué Philippe Buisson, le maire de Libourne.

Selon les témoignages des voisins, l’absence de la septuagénaire n’avait pas été remarquée par le voisinage. Les factures étaient réglées de manière automatique depuis trois ans, ce qui explique pourquoi personne ne se soit inquiétée de sa disparition. La découverte de ce corps momifié soulève des questions sur la relation aux autres et l’isolement social des personnes âgées. Le maire de Libourne a exprimé son choc face à cette situation : "Cette dame est morte seule. La nature humaine, l’isolement amical et familial, l’absence de réflexe de prévention ont permis cela. Cela questionne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite